Influences British

Depuis mon retour d’Angleterre il y’a plus d’un an et demi ( time flies ! ) les influences british m’envahissent !

Liverpool me manque, le rock’n’roll, les tea parties, les tatouages de partout… Alors en attendant d’y retourner, j’essaie tant bien que mal de trouver des associations de vêtements qui me dépayseraient en ce sens. L’avantage de l’Angleterre, c’est la liberté qu’il y ‘a dans tous les looks, les styles. Tu peux te balader absolument comme tu veux, tu n’auras pas de regard lourd sur toi. Bon, c’est à peu prêt le cas dans la plupart des pays à l’étranger finalement. J’ai l’impression qu’il n’y a qu’en France où la ” mode ” est si normée. Personnellement je trouve de plus en plus difficile de m’habiller, avec les modes imposées par les grandes chaînes. C’est difficile de trouver des pièces qui se démarquent un peu, correspondant aux influences qui me parlent.
Bon c’était le cas de ce short, clairement le taille haute + carreaux pour l’automne c’est le top. J’ai de suite voulu l’associer au rouge d’un pull en laine. Heureusement, j’ai trouvé la parfaite association à mon sens, et quand je mets cette tenue j’ai un peu l’impression de me téléporter outre manche en saison automnale.
Finalement, s’habiller, c’est un peu comme voyager !

Lilyzab

Jumper: Pull & Bear
Shorts: Pull & Bear
Shoes: Forever 21
Jacket: Asos



Un look de rentrée !

Nous y sommes, c’est la rentrée ! L’été pour ma part est passé beaucoup trop vite, même si j’en suis contente.
Oui ça a pas été facile cet été, et tout ce à quoi j’aspirais était de retourner sur les bancs de l’école.
J’adore le mois de Septembre et ce que la rentrée nous offre, j’aime les retrouvailles entre amis, quand la ville reprend son rythme habituel.
J’aime faire la fête, boire des verres en ville, préparer la période Halloween, commencer à cocooner devant des séries, aller aux champignons, admirer les feuilles tomber…
Bien évidemment, en tant qu’éternelle insatisfaite, je vais bien vite regretter l’été aha.

Mais en attendant, je profite de cette atmosphère et je prépare ma rentrée avec un look un peu original. Les jupes tutu, j’adore ça, même si j’en ai qu’une. Associée avec un sweat, elle casse le coté trop street et donne un air un peu magique à la tenue. Le sweat justement est là pour le coté chill que j’adore. Bon pas trop tout de même. C’est mon sweat préféré du moment, il me correspond à 200% : rose, holographique, avec marqué ” Power Babe ” dessus, que demander de plus? J’adore associer un coté ” sage ” d’un coté plus ” street “, c’est la même avec l’association chaussettes enfantines et basket street… Et le sac à dos, obligatoire pour une rentrée non?

Je vous souhaite donc une bonne rentrée, je vous fais plein de bisous !

Lilyzab

Sweat: H&M
Skirt: Promod
Socks: Primark
Shoes: New Balance
Baloon : Mieux que des fleurs

La magie des personnalités.

Deux traits de ma personnalité s’affrontent constamment. D’un coté, mon attrait pour les jolies choses, légères et fleuries et mon œil enfantin adoucissent ma vie. J’aime traquer la magie, la douceur, la lumière. Mais le partage se fait avec un coté plus brut, le sombre m’attire, le brut, le dur, la mélancolie…

Quoi qu’il en soit, ces deux parties de ma personnalité font parti de moi, et je me rends compte au fur et à mesure du temps qui passe que finalement, elles ne s’affrontent pas, mais sont complémentaires.

Il y’a parfois tant de force et de beauté dans le sombre, et parfois de la tristesse et un flottement dans le beau. C’est ce que je veux exploiter. Je veux aller au fond de ces ressentis, de ces sentiments, afin d’en tirer le plus possible d’inspiration.

Puisque ces sentiments m’amènent toujours dans des mondes imaginaires, que j’aime construire de mes propres mains et tirer de mon cerveau afin de les faire vivre. Alors, ces mondes, ils m’appartiennent.
Alors, il n’y aura jamais assez de fleurs, d’étoiles, de lucioles, de bitume, de graph, de paillètes, de planètes, d’ossements, de feu, de fumées dans ces univers, dans mes créations.

Lilyzab

 

Hat: Primark

Denim Jacket: Vintage

Dress: Pull&Bear

Tights: Calzedonia

Shoes: Vans Old Skool

Une combi à Versailles.

Pour la première fois, j’ai pu me rendre au château de Versailles. Comme c’est impressionnant autant de dorures ! Bon, ce que j’ai préféré clairement, c’est le petit Trianon. Je suis fascinée par Marie-Antoinette depuis des années ( notamment grâce au film de Sofia Coppola ) et déambuler dans son hameau a été un vrai bonheur. Les lieux chargés d’histoire me font toujours de l’effet, et j’avoue m’être sentie comme une petite princesse. Des prés à perte de vue, des animaux de la ferme, de vieilles chaumières et moulin… tout ramène à un autre temps pour une ballade paisible.

Avec mon amie Laura, on a joué nos queen et on a pas hésité à faire un shooting dans les rideaux des appartements de Mesdames aha. J’en ai donc profité pour shooter un look comme ça faisait longtemps !

Il y’a environ 2 ans j’étais fan fan de combishort, j’en achetais par dizaines. Puis j’ai arrêté, ça ne me correspondait plus. Mais ELLE, cette combi, m’a fait changer d’avis ! J’ai envie de rouge en ce moment, des couleurs ! Et des fleurs  ( bon ça, c’est pas nouveau ). Tant pis si c’est une combi.

Quant aux chaussures, on reconnaîtra les Vans Old Skool que l’on voit partout. Mais, j’ai craqué tout de même ! Le contraste féminin des robes, jupes, combi avec le confort de chaussures de skate, j’adore !

Eh bien, je retourne désormais manger mes petits macarons accompagné de thé au jasmin dans les jardins de mon hameau héhé.

Je vous embrasse,

Lilyzab

 

Impulsion rétro.

En ce moment, à part les inspirations street old school, je suis à fond dans le rétro. J’adore les longues jupes, le vichy, les babies, les lunettes de soleil tape à l’œil. Mais ce désir rétro va plus loin que la mode.

Oui, j’ai envie d’emprunter une machine à remonter le temps, boum, direction les années 60. J’ai envie d’une société moins ancrée au virtuel, je veux du vrai.

Je veux aller danser du rock dans un bar, ou aller à un bal. Je veux qu’on m’invite à danser. Je veux qu’on me parle, qu’on m’aborde. Parce qu’aujourd’hui, on n’ose plus. Je veux m’amuser autour d’un billard, d’un jeu de fléchettes. Je veux faire des pique nique, je veux qu’on vienne frapper à ma porte. Je veux qu’on m’écrive des lettres que je pourrais garder toute ma vie. Je veux rouler dans une vieille voiture. Je veux manger dans un dinner, tard le soir, à boire un milkshake. Je veux apprécier le moment présent, sans avoir des ding et des dong qui accaparent l’attention de mon interlocuteur. Je veux du vrai, du pur, du dur, du réel.

Paradoxalement, bien qu’étant blogueuse et dépendante de certains réseaux sociaux, cela m’étouffe de plus en plus. J’ai l’impression que c’est du faux, de ne pas vivre la vraie vie. J’ai l’impression que tout le monde se noie à travers les écrans. J’ai la nostalgie d’une époque que je n’ai pas connue. Alors je la rêve, je l’imagine, je la vie à travers les films, les séries.

Très récemment, j’ai suivi avec gourmandise la série Twin Peaks. J’ai adoré me plonger dans cette ambiance, vintage, paisible ( pas tant que ça 😉 ). Mais vraie. Je fantasme surement, ce n’est que du cinéma … Mais un petit truc en moi me dit de plus en plus ” c’était mieux avant “.

Alors, puisque machine à remonter le temps il n’y a pas encore, je vais tenter de tirer les choses les plus positives de mon époque et la vivre au maximum. Je me détache de plus en plus du virtuel, et je vis la vie, mes passions. Après tout, des billards, il y’en a qu’en même en 2017. Et puis, j’en suis sûre, les générations futures se diront elles aussi ” c’était mieux avant “. Et moi, je l’aurai vécu.

Lilyzab