Le village des renards: guide complet !

 

Hello les chats ! Aujourd’hui je voulais vous écrire un article qui me tiens à cœur. Il s’agit de l’article sur le Zao Fox village ! Au japon, il est appelé ” kitsune no mori “, aka la forêt des renards. C’est le seul endroit au monde où il est possible de circuler parmi des centaines de renards. Il y’a toutes les sortes de renards au monde: roux, polaire, argenté, japonais, des neiges et j’en passe… C’était pour moi un endroit magique ( enfin presque, j’y reviendrais ).

J’ai depuis longtemps rêvé d’approcher les renards, qui sont pour moi symbole d’espoir. Par deux fois, un renard est apparu devant moi au moment où je l’avais en quelque sorte ” pré-senti ” ou au moment où j’en parlais. Ces deux moments m’ont énormément marqués, puisque je les aies vécus d’une façon un peu ” surnaturelle “. Comme si quelque chose m’écoutait, comme si on voulait me dire qu’il y’a un but à tout ça, que les choses arrivent quand elles doivent arriver etc. Enfin bref, pour moi le renard c’est un signe d’espoir tout simplement. J’en ai d’ailleurs deux de tatoués, deux représentant ces moments.
trop
J’avais, il y’a quelques années, fait la route jusqu’à une réserve en Charente ( c’est dire ma motivation ! ) pour en voir de près. Malheureusement, une fois arrivé là-bas, les cages étaient en rénovation et il n’y avait aucun renard. J’avais beaucoup pleuré d’avoir fait cette route pour rien et de ne pas pouvoir réaliser ce rêve.

Pour ce voyageau Japon, c’était décidé, j’allais les voir! Se rendre au village renard est un peu compliqué, mais au final pas tant que ça car ça en vaux la peine ! En plus, c’est un endroit vraiment pas très fréquenté par les touristes, ce qui le rend plus charmant, authentique et insolite. Il est situé dans les montagnes, au nord du Japon entre Fukushima et Sendai. Je vous expliquerai plus bas comment vous y rendre.

L’endroit est un peu controversé, il est vrai qu’en soit il représente une ” réserve ” et il est toujours difficile de voir des barrières imposées aux animaux. J’ai un avis mitigé de ce village. Mitigé car c’est le seul endroit sur terre qui m’a permis de vivre mon rêve, et pour cela je suis reconnaissante. De plus, les renards ont l’air heureux et bien traités. Ils gambadent autant qu’ils veulent, dorment, mangent etc. Cependant j’ai été désagréablement surprise de voir des renards en cage à l’entrée, je crois qu’ils ne restent pas bien longtemps dedans, mais je ne suis pas sûre de l’utilité de ces cages alors j’y pose un véto personnel, cela m’a déçu. J’ai aussi été outrée de voir des renards empaillés dans l’entrée ( quant bien même aient-ils été morts avant, je trouve la pratique glauque ). Pour moi, ce genre d’endroit est un hommage à la vie et la nature, alors voir des trophées de renards morts, ça m’a fait froid dans le dos.
Le point le plus horripilant qu’il m’ait été donné de voir: des portes clés en fourrure de renard à la boutique !! La fourrure est un de mes plus grands combats, avec le traitement des animaux dans les cirques, alors mon poil s’est hérissé ! Elle ne provenait pas du parc, mais de fermes à fourrure en Norvège. Mais un endroit de ce genre, qui encourage la vie et la magnificence des renards commercialisant leur fourrure, la contradiction est bien trop forte! Je ne supporte pas qu’on cautionne ces fermes et qu’on leur refile de l’argent.

Voilà pour mon avis, mitigé donc. J’ai adoré l’endroit, l’expérience, voir des renards de près, caresser un bébé renard ça a été plus que magique. Mais ces points noirs m’ont un peu refroidies.
Je vous conseil cependant de vous y rendre si, comme moi, vous souhaitez être en communion avec ces magnifiques animaux et puis découvrir les jolis paysages montagneux qui bordent la forêt.

Je vous ai mis plus bas tout le guide pour s’y rendre, les informations et les conseils. J’espère que l’article vous aura plu et que vous pourrez un jour voir les renards ! Je vous embrasse !

Lilyzab

Zao fox village: guide complet

Comment se rendre au village des renards?

  • Depuis Tokyo station :
  1. Allez à la Tokyo station muni de votre JR pass, où achetez un ticket. ( Je vous conseil le JR pass si vous comptez voyager en train dans tout le Japon, c’est vraiment rentable ! )
  2. Prenez un train pour Shiroishizao ( le train va jusqu’à Sendai en général ). Il vous faudra à peu prêt 1h49 de train pour arriver à la station.
  3. Sortez de la station, devant il y’a des taxis qui attendent, prenez-en un. Le taxis vous coûtera environ 4000 yen aller – 4000 yen retour. Personnellement j’ai partagé les frais de taxis avec un américain qui y allait aussi. Essayez de trouver des gens qui accepteront de partager les frais, car c’est plutôt cher.

Quelques conseils !

  • Consultez le site Hyperdia pour consulter les horaires de trains et les itinéraires.
  • Vous pouvez vous rendre au Zao Fox village à n’importe quelle saison de l’année. Cependant je vous conseil l’hiver, tout est enneigé ce doit être magnifique. Ou bien le printemps, pour y voir des renardeaux.
  • Vous ne pourrez pas caresser les renards, surtout n’essayez pas cela peut être très dangereux, ce sont des animaux sauvages !
  • Vous pourrez porter un bébé renard pour l’équivalent de 600 yen, ça vaux la peine c’est une jolie expérience ! Mais ça ne dure pas longtemps !
  • Faîtes attention à vos affaires, ne laissez rien dépasser, le renard pourrait prendre ça pour de la nourriture.
  • Ne vous baissez pas, vous ne verrez pas si un renard arrive vers vous pour vous mordre les fesses !
  • S’il vous plaît, n’achetez pas de fourrure …..

Informations !


 

Tokyo : découvrir la ville en 3 jours !

Bonjour mes chats ! Voilà, c’est fait, je suis de retour du Japon ! Cela me rend triste mais je me plonge dans mes photos et mes souvenirs et ça fait du bien ! Aujourd’hui je vous écrit mon premier article du voyage donc, sur Tokyo !

J’y suis restée que quelques jours, 4 environ, mais j’ai quand même eu le temps de découvrir ou redécouvrir la ville en long et en large! Je vous propose un petit itinéraire à suivre pour croquer la ville à pleine dent !


Jour 1 : Tokyo Tower, Asakusa, Tokyo Sky Tree, Ueno !

Tokyo Tower

Il s’agit là de la ” Tour Eiffel ” japonaise. C’est en fait une tour radio. Elle était le point culminant de Tokyo avant la construction récente de la Tokyo Sky Tree. C’est le premier monument que j’ai visité et j’ai vraiment été impressionnée, on a vraiment l’impression de voir une tour Eiffel colorée ! Je vous conseil donc d’aller y jeter un coup d’œil, c’est un des symboles de Tokyo! Il y’a aussi un observatoire mais personnellement je ne l’ai pas fait ! Elle s’illumine aussi la nuit, différemment selon les saisons et éventements !

Y aller :

En Métro :

  • ligne Oedo, station Akabanebashi (E21), sortie Akabanebashi puis 5 minutes à pied
  • ligne Mita, station Onarimon (I06), sortie A1 puis 6 minutes à pied
  • ligne Hibiya, station Kamiyacho (H05), sortie 1 puis 7 minutes à pied

Asakusa : Sensô-ji

Le quartier d’Asakusa se situe dans le nord-est de Tokyo. C’est un quartier très vivant, à proximité de la Tokyo Sky Tree et de la rivière Sumida. L’attraction principale est le temple Sensô-ji, on le reconnait à la grosse ” lanterne ” au début du temple. Pour se rendre au temple il faut franchir une grande allée de commerces en tous genres, souvenirs traditionnels, gadgets, nourriture etc… C’est un très joli temple et on peut y voir toutes les formes de pratiques shintoïstes, le lavage de main, l’encens…. C’est vraiment à faire à Tokyo ! De l’autre coté de la route, près de la rivière et sur le pont on a vraiment une vue magnifique sur la Tokyo Sky Tower. C’est là où j’ai prise l’une de mes photos préférées du séjour:

Y aller :

En Métro :

ligne Asakusa ou Ginza, station Asakusa (A18 ou G19)


Tokyo sky tree

Pour le coup, ça vaux vraiment le coup d’œil ! La Tokyo Sky Tree est la tour la plus haute du monde, 2 fois la hauteur de la Tour Eiffel, c’est dire ! Rendez-vous à son pied vous comprendrez de quoi je veux parler. Il est aussi possible de rentrer dedans. C’est un peu cher ( une vingtaine d’euros ) mais ça vaux la chandelle. Au programme? Un ascenseur qui franchit les 600 mètres / minutes décoré selon les constellations. Puis une vue panoramique sur tout Tokyo qui paraît vraiment impressionnante en d’en bas. Et si il fait beau, on peut même voir le Mont Fuji dans la continuité du quartier Shinjuku ! J’ai adoré ce moment dans les cieux, puis le centre commercial situé dans la tour est vraiment sympa avec pleins de boutiques personnages top ( Hello Kitty, un centre Pokémon, Rascal … )

Y aller :

En métro :

  • Tobu ligne Isesaki, station Tokyo Skytree puis 2 minutes à pied
  • Tokyo Metro lignes Asakusa ou Hanzomon, station Oshiage (A20 / Z14) puis 3 minutes à pied
  • Keisei ligne Oshiage, station Oshiage puis 3 minutes à pied

Ueno

Pour finir la première journée, dans le nord-est de Tokyo, vous pouvez vous rendre à Ueno. C’est un quartier aussi animé, avec une partie parc magnifique et une partie ville. Dans la partie parc, il y’a un temple magnifique, un zoo où vous pourrez trouver de beaux pandas ( d’ailleurs le panda est la mascotte du quartier ! ) et un lac sublime où les lotus se développement par milliers, entourés des buildings de la ville ! Après un petit tour au parc vous pourrez vous balader dans le quartier vivant où vous trouverez pas mal de magasins et de restaurants !   

Y aller :

Station Ueno :

  • en train (compagnie JR) : lignes Yamanote, Akagi, Hitachi, Joban, Keikin Tohoku, Takasaki, Utsunomiya
  • en train (compagnie Keisei) : Skyliner vers et depuis l’aéroport de Narita
  • en train JR Shinkansen
  • en métro (compagnie Tokyo Metro) : lignes Ginza et Hibiya, stations G16 ou H17

Jour 2: Meiji-Jingu, Harajuku, Shibuya, Shinjuku !

Meiji-Jingu

Je n’ai pas pris beaucoup de photos de ce temple puisque je ne me sentais pas bien, mais il vaux le détour ! C’est un temple bouddhiste superbe situé dans le sud de Tokyo, en haut du quartier de Harajuku et Shibuya. On a vraiment pas l’impression d’être en ville, puisque le temple vous offre une longue ballade ombrée qui vous transporte dans une sorte de ” forêt “. Vous trouverez aussi de majestueux toris en bois. Le temple vaux le coup d’œil, la cour est ornée de deux grands arbres dont un à vœux où je me suis amusée à lire les souhaits de plusieurs centaines de gens. Vous pourrez voir d’énormes corbeaux croasser. Pendant la ballade, vous pourrez tomber sur un hommage aux vins français avec des barils de Bordeaux qui ont été servis à l’empereur. En face, les barils de sakés aux magnifiques couleurs !

Y aller :

En train — Ligne JR Yamanote, station Harajuku puis 2 minutes à pied

En métro — Tokyo Metro lignes Chiyoda ou Fukutoshin, station Meiji-Jingumae (C03 ou F15) puis 3 minutes à pied


Harajuku

En prenant la sortie sud du Meiji Jingu, vous pourrez descendre directement sur le quartier Harajuku. Harajuku, c’est le quartier jeune et super dynamique de Tokyo ! On y trouve les jeunes les plus stylés de la ville, parfois des Lolita ! J’aime beaucoup ce quartier, il est constitué d’une rue énorme en descente, bordée d’arbres et de boutiques hypes. Vraiment super agréable de s’y balader. Au début de la rue, je suis tombée sur un café à hérisson. Je connaissais le principe, je sais que le Japon est le précurseur des cafés des chats. Mais le concept a été développé et aujourd’hui, on y trouve bien nombre de cafés des chats, chouettes, hérissons … C’était un petit rêve de tenir un hérisson dans mes mains, je ne l’avais jamais fait! Eh bien c’est tout à fait une expérience à vivre, même si ça pique un peu, voir un petit hérisson faire dodo dans le creux de ses mains ça n’a pas de prix. Enfin si, 1400 yen pour 30 minutes à peu-prêt. Un peu cher mais le concept vaux le coup ! On vous placera près d’un petit bac où vous trouverez vos 3/4 hérissons que vous pourrez caresser et prendre dans vos mains. Vous pourrez consommer à la machine ce que vous souhaitez. Au milieu, il y’a un arbre dans lequel vous pourrez trouver Bob, le plus gros hérisson qui est juste ADORABLE ! J’ai vraiment craqué sur lui !

Sinon, en descendant la rue, sur la droite, vous pourrez trouver Kiddy Land ! Il s’agit de mon magasin préféré, 6 étages de jouets, d’objets kawaii, selon les thèmes. Le dernier étage par exemple est destiné à Rilakkuma ( mon personnage préféré *_* ). Mais vous pourrez aussi trouver de l’Hello Kitty, du Star Wars, du Ghibli, du Marvel, du Miffy… De tout ! Je vous conseil vraiment de vous y rendre, on craque forcément 😉

Y aller :

En JR : Yamanote line station Harajuku


Shibuya

Shibuya est aussi un des quartiers jeunes et dynamiques, rempli de boutiques en tout genre ! Vous pourrez y trouver notamment le ” carrefour ” le plus grand du monde. Quand les voitures doivent s’arrêter au feu rouge, les gens traversent et c’est bain de foule à chaque fois ! C’est vraiment impressionnant à voir depuis la gares, puisque on a une vue en hauteur. Ou depuis le Starbucks en face où vous pourrez siroter votre Frappuccino avec vue sur populace ! En sortant, rendez-vous à la statue Hachiko. Hachi? C’est le chien le plus connu du Japon ! Un Akita Inu qui a été rendu célèbre pour avoir attendu son maître ( décédé ) à la gares pendant 10 ans, jusqu’à sa mort. Symbole de loyauté donc, la statue de Hachiko est très connue. C’est aussi un point de rendez-vous pour les japonais afin de se retrouver avant d’aller se perdre dans l’immensité de Shibuya ( je suis poète ce matin ! ). Sinon, ce qu’il vous attend, c’est des bruits et des lumières de toute part. Personnellement il y’a une pub qui se répétait en boucle pendant que je visitais, et la musique est très vite entrée dans ma tête ! Je crois que je pourrais m’en rappeler encore …

Y aller :

En JR : Yamanote line station Shibuya


Shinjuku

 

Shinjuku est un quartier très lumineux, personnellement cette fois je m’y suis rendue la nuit car je trouve que c’est là où il est le plus vivant ! Vous pourrez y trouver des bars, des salles d’arcades, des restaurants, des karaokés… Bref de quoi faire la fête toute la nuit! N’hésitez pas aussi à vous rendre au Golden Gai, de petites rues aux échoppes anciennes où vous trouverez enfaite des bars. Les petites rues sont très charmantes et vraiment animées, les gens adorent y faire la fête. Il y’a aussi un temple Shinto avec de jolies couleurs, je n’avais jamais visité un temple la nuit, il n’y a quasiment personne et le bruit de Shinjuku est vite oublié, très reposant !

Y aller :

En train :

  • gare JR Shinjuku, sortie est puis 5 minutes à pied
  • gare Seibu Shinjuku puis 3 minutes à pied

En Tokyo Metro — Lignes Oedo ou Fukutoshin, station Higashi-Shinjuku (E02 / F12) puis 5 minutes à pied


Jour 3: Gotoku-ji, Shinjuku Gyoen, Akihabara !

Gotoku-ji

Ce temple, vraiment adorable, se situe un peu en dehors de Tokyo. Il faut prendre le train pour y aller. Mais à peine 15 minutes, ça vaux vraiment la peine ! Il se localise dans le quartier très calme de Setagaya, à l’ouest de Tokyo. C’est vraiment agréable de se promener là bas, et, en allant au temple, vous pourrez trouver plein de détails chats qui vous indiqueront que vous êtes bien au bon endroit. Le temple en lui-même est un temple bouddhiste, vraiment beau. L’autel des Maneki-Neko n’est qu’une petite partie à voir mais ça vaux la peine, voir des centaines et des centaines de petits et gros chats lever la patte pour vous montrer leur bienveillance, c’est vraiment réconfortant ! Surtout pour les gaga de chats comme moi, le mien me manquait bien de trop 🙂 J’avais sorti les collants assortis pour l’occasion #ledétailquitue.

Y aller :

En train — Compagnie Odakyu, ligne Odawara : station Gotokuji (à 15 minutes de Shinjuku) puis 12 minutes à pied ( PRENDRE LE TRAIN LOCAL, ne faites pas comme moi à prendre un rapide et vous retrouver perdu à Pétaouchnok ( comment on écrit Pétaouchnok? ) )

En tram — Compagnie Tokyu, ligne Setagaya : station Miyanosaka puis 3 minutes à pied


Shinjuku Gyoen

Personnellement j’aime à l’appeler ” le central park ” japonais. C’est un parc énorme à Shinjuku,lové entre les buildings. Il est vraiment joli, vous pourrez y trouver un sublime jardin à la japonaise avec des carpes koï sacrées, mais aussi un jardin à la française ( rpz ) et à l’anglaise. Il est vraiment gigantesque et reposant, si vous voulez flanner un petit peu pour récupérer de l’agitation urbaine ! C’est l’ancien jardin impérial de l’empereur, il se met bien celui-là. En tout cas j’adorerais voir le Gyoen en période de Hanami, les sakuras doivent probablement le sublimer.

Y aller :

En train JR :

  • ligne Yamanote : station Shinjuku, sortie “New South Exit” puis 10 minutes à pied vers la porte “Shinjuku”
  • lignes Chuo/Sobu : station Sendagaya puis 5 minutes à pied vers la porte “Sendagaya”

En métro — Tokyo Metro, ligne Marunouchi : station Shinjukugyoenmae (M10) puis 5 minutes à pied vers les portes “Shinjuku” ou “Okido”


Akihabara


Pour finir la journée, rendez-vous au quartier électrique de Tokyo ! J’ai nommé Akihabara. Le quartier est surnommé ” Electric Town ” ou ” Electric plaza ” car vous pourrez trouver tout un tas de boutiques regorgeant de jeux vidéos d’occasion ou neufs, de salles d’arcades, désignés aux mangas, animés, cosplay … J’ai eu un coup de cœur pour ce quartier où s’amuser est une obligation ! Ce que j’adore à Tokyo, c’est l’électricité dans l’air, le bruit, les lumières, à Akihabara on est servi ! Il y’a par contre énormément de boutiques destinées aux personnages de manga, je n’y connais rien personnellement mais c’est toujours amusant ! Et les fameuses boutiques ” SEGA” qui me rappellent ma jeunesse ( genre j’ai 70 ans aha ). Enfin BREF, passage obligatoire, surtout pour les geek comme moi d’accord? Pour les autres, vous pourrez trouver pas mal de magasins souvenirs en duty free. Ou des maids cafés, mais ça j’en parle po, c’est tabou :3.

Y aller :

En train JR :

  • ligne Yamanote : station Akihabara

Voilà voilà, je pense que le gros des visites se trouve ici. Bien-sûr, il y’a d’autres centaines de choses à faire à Tokyo, mais il s’agit ici d’un itinéraire restreint quand on a que quelques jours, ce sont selon moi les choses les plus ” à voir “. N’hésitez pas à me partager les endroits où vous êtes allés à Tokyo, où vous souhaiteriez aller etc…

Je vous retrouve bientôt pour un article complet sur le Zao Fox Village !

Plein de bisous.

Lilyzab


 

Japon: mode d’emploi !

Hello les chats! Je vous écris en direct de Tokyo où il est actuellement 21:40. Je me suis dis que j’allais entamer mes articles sur mon voyage avec un mode d’emploi. Je me suis dis que si jamais vous partez là-bas, vous aimeriez savoir quelques petites choses qui me semblent essentielles pour partir tranquille ! Je vais diviser l’article en plusieurs catégories pour que ce soit facile à lire. Si vous avez des questions à me poser n’hésitez pas ! Allez je commence !

Le transport :

Le JR PASS !

Pour moi c’est une chose essentielle quand on part au Japon. Il permet de circuler où l’on veux dans tout le pays ou une région en particulier, en illimité pendant un certain nombre de jours. Personnellement j’ai payé le mien environ 350€ pour 14 jours. Cela peut sembler être une somme astronomique, seulement quand on se dit que rien qu’un aller Tokyo – Kyoto fait environ 150€ on fait vite le calcul ! La rentabilité de ce pass est énorme et vous permet de découvrir tout le Japon ! En plus, vous pouvez emprunter les lignes JR de Tokyo au lieu du métro, la Yamanote line par exemple fait tout le tour de la ville et passe par les principaux axes que vous allez visiter. Franchement ça permet de faire des économies considérables et de partir l’esprit léger ! Avec ce pass je vais pouvoir visiter Kyoto, Osaka, Hiroshima, Miyajima Island en plus de Tokyo ce que je trouve non négligeable. Et puis le Narita Express qui va de l’aéroport à Tokyo est aussi compris dans le JR pass. Bref c’est un must have !

Pour plus d’infos ou le commander c’est ici https://www.vivrelejapon.com/japan-rail-pass

Bon à savoir: Si vous commandez un JR pass, ce n’est pas le pass directement que l’on vous envoie mais un bon d’échange. Il faudra faire valider ce bon d’échange dans un bureau JR à partir de la date où vous souhaitez commencer le pass. Ne perdez pas votre JR pass car il est non ré-imprimable ! Le JR prend en charge tous les Shinkansen ( trains rapides ) sauf le Nozomi et le Mizuho !

Liste des bureaux d’échanges par ici !

Le métro à tokyo !

Personnellement j’ai activé mon JR pass 3 jours après mon arrivée. J’ai donc dû utiliser le métro de Tokyo. Il existe plusieurs compagnies de métro Tokyoïtes et beaucoup de lignes. Cependant se repérer n’est pas si difficile que ça. Je vous conseil ce plan du métro, qui selon moi est le plus efficace:

 

En effet, elle m’a sauvée la vie plusieurs fois quand j’étais perdue. Je savais que je devais prendre la ligne Oedo ( la E sur le plan ) pour rentrer chez moi. Donc, je pouvais prendre n’importe quelle station de métro et je savais que j’avais juste à descendre à une station où il y’avait E indiqué sur la carte. Vous me suivez?

Le soucis avec le métro de Tokyo, c’est qu’on achète un ticket pour UN trajet. Les correspondances ne sont pas prises en charges. On revient vite à une sacré somme. C’est pour ça que je vous conseil de vous procurer un ticket journée. Il coûte 680 Yen si je me rappelle pas ( entre 6 et 7 € ) mais au moins vous êtes tranquilles toute la journée et vous pouvez aller où bon vous semble ( du pain béni quand on marche toute la journée déjà pour les visites ! )

Le train !

Si vous comptez voyager dans tout le Japon ou même juste bouger un petit peu de Tokyo, vous pourrez à l’avance avoir les horaires et les détails de votre train sur ce site très pratique : http://www.hyperdia.com/en/

Internet:

La carte !

Personnellement je flippe toujours d’être perdue et sans ma petite carte sur mon téléphone je ne suis rien, malheureusement ( j’exagère un peu mais j’aime bien être prévoyante ). Du coup je me suis procurée une petite carte sim pour mettre dans mon Iphone pendant mon voyage. Elle a coûté une vingtaine d’euros et me permet d’avoir 3Go d’internet pour 3 semaines. Pas de quoi exploser les vidéos youtube mais c’est salvateur quand on ne sait plus si il faut aller à droite où à gauche ( ça sent le vécu … ).

Vous pouvez vous en procurer une ici !

Le Free Wifi !

Bonne nouvelle pour les moins flippés de la vie que moi, le Japon est un endroit ravissant et plein de spots Free-wifi ( enfin Tokyo du moins, trouver de la Free wifi en plein Hakone c’est une autre affaire… ). Il y’a une appli super chouette pour les étrangers qui vous permet de détecter les spot free wifi et de vous y connecter directement!  Il suffit de créer un compte et en un clin d’œil vous pourrez surfer sur le net ! Il s’agit de l’appli Japan Connected Free-Wifi disponible sur IOS et Android.

Bon à savoir: Il y’a des spot free-wifi en masse à Tokyo, dans les métros, les trains, les cafés … Si vous êtes perdus n’hésitez pas à vous rendre dans ces points.

La monnaie :

Du liquide !

Les japonais ne sont pas fana de la carte bancaire, même si certains commerces la prennent ( attention ça pourrait vous coûter une taxe selon votre carte etc… ) la plupart ne prennent que le paiement en espèce. Pas d’inquiétude, le Japon est un pays très sur et il n’y a pas de soucis à se promener avec beaucoup d’argent en liquide ( à part si on est une quiche comme moi et qu’on perd tout … ). Pensez donc avant de partir à commander vos Yen en avance pour être prêts. Attendez le bon moment de la fluctuation des cours pour faire quelques économies au passage 😉

Retirer de l’argent !

Bien sûr il vous sera toujours possible de retirer de l’argent dans des distributeurs. Les distributeurs se trouvent dans les bureaux de postes ou parfois dans les konbinis ( supérettes ouvertes 24/24 comme le Lawson ou 7/11 ). Attention toutefois aux charges supplémentaires selon votre carte et votre banque. Parlez en à votre banquier avant le départ ( j’ai l’impression de faire de la pub pour les banques aha ça vire chelou cet article x) ).

Fumer :

Pour les fumeurs comme moi ( oui ma treizième tentative d’arrêt a échouée j’avoue ) sachez que le Japon vous aidera tout de même à arrêter. En effet, fumer dans la rue est interdit et trèèès mal vu ! Surtout n’allumez pas votre clope l’air de rien en déambulant etc… Fumer est un peu un parcours du combattant au Japon. Il faut trouver les smoking area du coin ( il y’en a peu je trouve ) elles sont pas très bien indiquées et plutôt cachées. Vous avez des chances d’en trouver dans les petites rues perpendiculaires aux rues principales, près des kombinis, de distributeurs de boissons … mais rien n’est moins sûr. L’avantage c’est que vous réduirez pour sûr ! Personnellement quand je fume à extérieur j’ai l’impression qu’on me reclu de la société du genre ” reste dans l’ombre sale fumeuse de goudron ! ”

Il existe cependant deux ” bonnes nouvelles ” pour les fumeurs. La première, fumer est autorisé dans certains lieux publics ( restaurants, bars, cafés … ) il y’a souvent un coin fumeur et un non fumeur ( à l’ancienne bébé ! ), sinon il faut demander au responsable. La seconde, il existe des distributeurs de paquets de cigarettes ( des blondes s’il vous plaît! ) et ils coûtent tous à peu prêt 450 Yen, environ 4€ et quelques ! ( Je vous vois venir, oui la vente au black de cigarettes est interdite 😉 )

Autres:

Les souvenirs !

Il vous sera difficile de résister à la tentation de vouloir ramener tout le Japon dans vos valises, que ce soit pour vous ou vos proches. Sachez qu’il existe dans les quartiers populaires des taxes free shop. À partir d’une certaine somme ( entre 4000 et 5000  yen souvent ) vos achats seront détaxés, donc moins chers. Elle est pas belle la vie de touriste?

Sinon, vous pourrez vous rendre dans un 100 yen shop ( l’équivalent de nos tout à 2€ ) et trouver des petits bouiboui pas chers du tout et quand même intéressants ! ( parole de petite bourse ! )

La langue !

Sachez que les Japonais et l’anglais c’est pas une grande histoire d’amour. Autant il est super facile de se repérer et vivre à Tokyo puisque tout est indiqué en anglais, autant quand on quitte cette ville ça devient plus compliqué. Je vous conseille vivement d’apprendre quelques rudiments de japonais pour vous sauver la vie ( demander votre chemin par exemple, les toilettes, l’hôpital… ( ouais bah jvous ai parlé de mon hypocondrie dans les articles plus bas d’accord?! xD ) ). Les formules de politesses sont aussi à connaître pour montrer son respect tout ça tout ça.

Si vous voulez, il existe une appli sympa ( payante ) mais efficace pour traduire ! Elle s’appelle Translate pro. Malheureusement elle nécessite internet. Heureusement, je vous ai parlé d’Internet plus haut. La boucle est bouclée ! 😉

Voilà voilà à mon sens ce sont les bases les plus importantes à savoir avant un voyage au Japon. Bien-sûr je pense que si vous y allez vous ne m’avez pas attendu pour vous renseigner mais j’ai supposé que ce serait sympa d’entamer mes articles voyages sur ces conseils. J’espère que ça vous aura été un peu utile. Surtout n’hésitez pas si vous avez des questions ou si vous voulez parler etc.. je suis là 🙂

Je vous embrasse je vous retrouve bientôt pour vous parler de Tokyo plus en détails !

Mon planning pour le Japon !

Hello les chats ! J-2 pour moi avant mon départ pour le Japon. J’essaie tant bien que mal de mettre le stress de l’avion de coté pour me projeter dans ce pays aux 1000 folies et contrastes. Pour ce faire, j’ai fait mon petit planning des 17 jours que je vais passer là bas à travers le pays. J’ai décidé de vous partager tout ça en détails en attendant le grand départ, c’est parti!

PS: Les photos datent de mon dernier voyage, en 2014.

Du 21 au 25 Mai : Tokyo !

La ville qui ne dort jamais, un vrai rêve éveillé ! Du bruit, des lumières et des gens partout, partout ! Mais au milieu des bâtiments, des parcs paisibles et des temples qui vous transportent dans une autre époque. Alors, qui y a t-il au programme?

La Tokyo Sky Tower : Une vue depuis le ciel.

Je me suis déjà rendue à ses pieds mais je n’avais pas été dedans. C’est une tour super impressionnante, 2x la taille de la tour Eiffel ! La vue dedans doit être époustouflante, et j’avoue avoir un attrait pour les vues de haut depuis plusieurs mois. Durant la nuit ça doit être encore plus fou, avec toutes les lumières de la ville !

Sengaku-ji: Le temple des 47 Ronins

Mon papa étant un amoureux d’arts martiaux, pas le choix ! On avait pas visité ce temple auparavant donc ça sera une première. Les ronins sont des samouraïs sans maîtres. Je suppose que ce lieu est chargé d’histoire alors j’ai hâte de le découvrir !

Tokyo Disney Sea:

C’est un Disney unique au monde, et il est à Tokyo ! Le principe? Une représentation de 5 ports du monde. On peut être tout aussi bien transportés à Venise qu’en Arabie ! En plus il y’a une magnifique architecture en coquillages qui me rappellent la petite sirène. Je ne suis pas encore sûre de m’y rendre vue le prix mais j’adorerais.

Autres:

D’autres visites sont au programme, je vais bien sûr retourner à Shibuya, aux Golden Gates, dans des cafés kawaii, des magasins de jouets, à Asakusa… Je vous montrerai tout ça 😉

Le 24 Mai : Visite au Zao Fox Village !

Je suis passionnée des renards depuis des années. J’en ai même 2 de tatoués. J’ai toujours rêvé d’en voir en vrai, mais je n’ai jamais eu cette chance. Au nord du Japon, vers Sendai, il existe un endroit où il y’a plusieurs centaines de renards de toutes les races. Je suppose qu’en plus, vue la saison, je verrais des renardeaux. C’est un des endroits que j’ai le plus hâte de découvrir, même si j’ai un peu peur de ce que je vais voir. J’espère que les animaux sont heureux et bien traités.

Du 25 au 27 Mai: Hakone !

Nous n’avions pas pu voir la splendeur du Mont Fuji lors de mon dernier séjour. Cette fois on a pris nos précautions, et nous allons passer quelques jours dans un ryokan à Hakone. Il y’a des endroits chouettes à visiter à Hakone, tels que le lac Ashi. C’est un lac ou on peut apercevoir le beau Fuji San, on peut y faire un tour de bateau pirate. Il y’a aussi un superbe spot avec un tori qui borde le lac. Là c’est sur, je ferais des photos ! Ensuite on peut emprunter un funiculaire pour avoir une meilleure vue sur le Fuji. Enfin, il y’a une zone volcanique nommée Owakudani avec beaucoup de sources chaudes et des oeufs volcaniques. Je n’en mangerai pas ( beurk ) mais il paraît que un oeuf vous fait gagner 7 ans de vie ! ( Si tu meurs pas avec le goût dégueu du souffres avant x) ). J’ai vraiment hâte de découvrir le ryokan tradi pour vivre comme de vrais japonais aux pieds du magnifique mont.

Le 29 Mai → Ashikaga flower park !

Ce parc, situé uà 1h30  Tokyo, est connu pour ses glycines qui sont magnifiques en fleur. J’ai découvert cet endroit grâce à un article sur Gajinjapan et je suis tombée amoureuse. J’espère que les fleurs seront encore là, en grande passionnée de la floraison ça sera le lieu parfait.

Du 30 Mai au 5 Juin → Kyoto !

Je vais loger pas loin de la rue ou je logeais la dernière fois, alors ça sera pas trop compliqué pour se repérer. Pour Kyoto, je pense faire des choses que j’ai déjà faites, telles que le fabuleux quartier de Gion où on trouve les geishas si on a de la chance, la montagne aux macquaques, le Fushimi Inari temple

Le 31 Mai -> Osaka !

Je ne suis jamais allée à Osaka mais j’ai vraiment trop hâte de voir le château d’Osaka. Il a l’air vraiment sublime, l’architecture Japonaise fait des merveilles, et je n’ai jamais vu de château japonais. C’est l’occasion.

Le 2 Mai -> Nara !

La ville aux daims ! Il paraît que le dieu daim était descendu sur cette ville, depuis, ils sont sacrés ! Cette ville est magique, ça fait tellement plaisir de voir des biches et cerfs en liberté, en harmonie avec la civilisation. Il y’a beaucoup de bois paisibles et mystiques qui vous plongent directement dans un Ghibli. Il y’a aussi un magnifique temple avec la plus grosses statue de Boudha en bois au monde. Fou !

Le 3 Mai-> Miyajima Island !

La photo la plus prise au Japon c’est ici, le fameux tori dans la mer! Pour y aller il faut prendre un bateau à partir de Horishima, le point de vue à l’air magnifique. Les toris séparent le monde réel du monde divin, je pense que c’est ce qu’on doit ressentir quand on y est.

Le 5 -> Retour à Narita !

C’est déjà fini ! Le retour à l’aéroport, repos à l’hôtel avant d’embarquer le lendemain pour la France ( Encore de l’avion … bouh ! )

Je vous embrasse et je vous retrouve vite sur le blog ou sur mon Instagram pour vivre ça au jour le jour !

Lilyzab

En route vers le vintage !

Hello les chats ! La machine à remonter le temps, vous y croyez? Personnellement je me suis livrée avec beaucoup de plaisir à cet activité cet après-midi, en dénichant une tenue vintage après avoir farfouillé le dressing de ma maman.

Bon, entre nous, cette tenue je m’imagine mal la porter en ville, dans la vie de tous les jours ! Déjà que les pantalons, j’aime pas trop ça, mais en plus si large et à carreaux? Mais ça m’a permis de me mettre un peu dans la peau d’une dame de l’époque, j’adore m’imaginer comment elles s’habillaient, comment elles vivaient etc.

En plus, ça m’a permis de redécouvrir le bandeau, même que lui, je compte le garder !

Old fashion? Que nenni ! L’imprimé vichy n’est t-il pas la tendance du printemps ? Eh toc ! Le seul soucis, c’est que cette tenue est bien trop chaude pour le temps qu’il fait. Mais bon, on fait des sacrifices quand on est blogueuse, n’est-ce pas ? 😉

Je vous embrasse!

Lilyzab

Vichy shirt: Zara

Pants: Mango

 

vintage2