Une combi à Versailles.

Pour la première fois, j’ai pu me rendre au château de Versailles. Comme c’est impressionnant autant de dorures ! Bon, ce que j’ai préféré clairement, c’est le petit Trianon. Je suis fascinée par Marie-Antoinette depuis des années ( notamment grâce au film de Sofia Coppola ) et déambuler dans son hameau a été un vrai bonheur. Les lieux chargés d’histoire me font toujours de l’effet, et j’avoue m’être sentie comme une petite princesse. Des prés à perte de vue, des animaux de la ferme, de vieilles chaumières et moulin… tout ramène à un autre temps pour une ballade paisible.

Avec mon amie Laura, on a joué nos queen et on a pas hésité à faire un shooting dans les rideaux des appartements de Mesdames aha. J’en ai donc profité pour shooter un look comme ça faisait longtemps !

Il y’a environ 2 ans j’étais fan fan de combishort, j’en achetais par dizaines. Puis j’ai arrêté, ça ne me correspondait plus. Mais ELLE, cette combi, m’a fait changer d’avis ! J’ai envie de rouge en ce moment, des couleurs ! Et des fleurs  ( bon ça, c’est pas nouveau ). Tant pis si c’est une combi.

Quant aux chaussures, on reconnaîtra les Vans Old Skool que l’on voit partout. Mais, j’ai craqué tout de même ! Le contraste féminin des robes, jupes, combi avec le confort de chaussures de skate, j’adore !

Eh bien, je retourne désormais manger mes petits macarons accompagné de thé au jasmin dans les jardins de mon hameau héhé.

Je vous embrasse,

Lilyzab

 

Impulsion rétro.

En ce moment, à part les inspirations street old school, je suis à fond dans le rétro. J’adore les longues jupes, le vichy, les babies, les lunettes de soleil tape à l’œil. Mais ce désir rétro va plus loin que la mode.

Oui, j’ai envie d’emprunter une machine à remonter le temps, boum, direction les années 60. J’ai envie d’une société moins ancrée au virtuel, je veux du vrai.

Je veux aller danser du rock dans un bar, ou aller à un bal. Je veux qu’on m’invite à danser. Je veux qu’on me parle, qu’on m’aborde. Parce qu’aujourd’hui, on n’ose plus. Je veux m’amuser autour d’un billard, d’un jeu de fléchettes. Je veux faire des pique nique, je veux qu’on vienne frapper à ma porte. Je veux qu’on m’écrive des lettres que je pourrais garder toute ma vie. Je veux rouler dans une vieille voiture. Je veux manger dans un dinner, tard le soir, à boire un milkshake. Je veux apprécier le moment présent, sans avoir des ding et des dong qui accaparent l’attention de mon interlocuteur. Je veux du vrai, du pur, du dur, du réel.

Paradoxalement, bien qu’étant blogueuse et dépendante de certains réseaux sociaux, cela m’étouffe de plus en plus. J’ai l’impression que c’est du faux, de ne pas vivre la vraie vie. J’ai l’impression que tout le monde se noie à travers les écrans. J’ai la nostalgie d’une époque que je n’ai pas connue. Alors je la rêve, je l’imagine, je la vie à travers les films, les séries.

Très récemment, j’ai suivi avec gourmandise la série Twin Peaks. J’ai adoré me plonger dans cette ambiance, vintage, paisible ( pas tant que ça 😉 ). Mais vraie. Je fantasme surement, ce n’est que du cinéma … Mais un petit truc en moi me dit de plus en plus ” c’était mieux avant “.

Alors, puisque machine à remonter le temps il n’y a pas encore, je vais tenter de tirer les choses les plus positives de mon époque et la vivre au maximum. Je me détache de plus en plus du virtuel, et je vis la vie, mes passions. Après tout, des billards, il y’en a qu’en même en 2017. Et puis, j’en suis sûre, les générations futures se diront elles aussi ” c’était mieux avant “. Et moi, je l’aurai vécu.

Lilyzab

 

Je rêve de fusée.

La semaine dernière, j’ai observé la lune dans le télescope. Depuis, l’univers m’obsède. Je rêve de fusée, qui décolle et m’emmène loin. Nous sommes tous des planètes, et les gens tournent autour tels des satellites. Plus ou moins longtemps, puis d’un coup, pouf, les satellites s’éteignent. Il y’en a qui brillent très fort, comme l’étoile du berger, d’autres qui sont plus éloignés. Il y’en a qui réchauffent comme des soleils, d’autres qui apportent de la magie, nos lunes. L’univers est en constante évolution. Nos vies aussi.

Observer l’univers me ramène toujours à un état de rien, un état de petite poussière. Et me fait ressentir un sentiment complexe. Cela me soulage, je me dis qu’au final, rien de ce qui m’arrive n’est grave, à échelle spatiale. Mais se sentir si petite, face à Jupiter et ses satellites : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Quel est l’intérêt de notre existence face aux années lumière?

À échelle spatiale, qu’est l’espèce humaine? Et pourtant, nous sommes bien là. Tout est là. La nature, les animaux, la musique, le cinéma, les océans, la montagne. Tout est là. L’amour, la mort, les émotions, le bonheur et le cœur brisé.

Alors face à tant de confusion, je souhaiterais que mon ballon fusée m’emmène loin, où le silence et la beauté sont maîtres à bord. Loin, au fin fond des étoiles…

Lilyzab

Pourquoi je ne porte pas de short.

Lorsque je m’habille, ma main se pose bien trop souvent instantanément sur des jupes et surtout pas de short. Depuis le lycée, je ne mets pratiquement que ça tous les jours. Eh oui, elles me permettent de porter tout ce que je souhaite. Je mets des jupes avec tout, absolument tout. Pourquoi? Les jupes forment une taille et cachent les formes. Les formes qui m’embêtent au quotidien, les hanches trop larges, le bidon qui dépasse, les cuisses trop présentes.

J’essaie, avec vigueur, de ne pas laisser ces complexes quotidiens dicter ma garde de robe. Mais c’est difficile. Alors, des fois, j’ai envie de quelque chose et quand je le mets devant le miroir j’ai un pincement au cœur. Et des questions pleins la tête. ” Je ne vais quand même pas mettre ça, les gens vont me regarder bizarrement ! ” ” Quand je vais marcher, ça va faire flop flop ! “. Alors, je retourne dans mon dressing et, je met une jupe.

Aujourd’hui, ce pincement au cœur est survenu. J’ai mis un short en jean. Dans mon esprit, quand j’ai acheté ce haut vintage mickey, il se marierai parfaitement avec un short en jean. Un look 90’s, c’est parfait. Je fantasme souvent mes tenues, j’imagine ce qui irait parfaitement. Puis une fois que j’essaie, j’ai ce pincement. ” BAM ! T’es moche ! “. On est souvent bien trop méchants avec moi même. Aujourd’hui j’ai mis un short en jean et tout ce que à quoi je pensais c’était que j’allais infliger mes cuisses qui font ” flop flop ” à la vue des autres.

Mais aujourd’hui, j’ai refusé de mettre une jupe. Mickey mérite son short en jean vintage, et le look est tellement bien associé. Non, non. De toute façon, ce short je l’ai acheté. Il faut bien le rentabiliser, même si c’est pour le porter une fois l’an. Donc je l’ai fait, je suis sortie. En short. Bon, avec des boots à talons, sinon je pense que je n’aurai pas du tout assumé mes cuisses et je n’aurai pas pu sauter le pas. Mais c’est déjà une petite victoire. Aujourd’hui, je suis sortie en short en jean ! Et tant pis pour les autres!

Je vous fais des bisous,

Lilyzab.


 

En route vers le vintage !

Hello les chats ! La machine à remonter le temps, vous y croyez? Personnellement je me suis livrée avec beaucoup de plaisir à cet activité cet après-midi, en dénichant une tenue vintage après avoir farfouillé le dressing de ma maman.

Bon, entre nous, cette tenue je m’imagine mal la porter en ville, dans la vie de tous les jours ! Déjà que les pantalons, j’aime pas trop ça, mais en plus si large et à carreaux? Mais ça m’a permis de me mettre un peu dans la peau d’une dame de l’époque, j’adore m’imaginer comment elles s’habillaient, comment elles vivaient etc.

En plus, ça m’a permis de redécouvrir le bandeau, même que lui, je compte le garder !

Old fashion? Que nenni ! L’imprimé vichy n’est t-il pas la tendance du printemps ? Eh toc ! Le seul soucis, c’est que cette tenue est bien trop chaude pour le temps qu’il fait. Mais bon, on fait des sacrifices quand on est blogueuse, n’est-ce pas ? 😉

Je vous embrasse!

Lilyzab

Vichy shirt: Zara

Pants: Mango

 

vintage2