Comment avoir des cheveux violets quand on est brune.

Parlons peu, parlons bien, parlons cheveux !

Comme vous avez pu le voir, je me suis coloré les cheveux en violet ( ah bon ? c’est vrai que j’en ai pratiquement pas parlé remarque… :’) ). Je voulais vous en parler un peu plus en détail car j’ai souhaité me décolorer / colorer les cheveux pendant des mois et j’ai bien galéré pour ça. En tout cas, si on vous dit que c’est pas possible pour vos cheveux, n’y croyez pas !

Une base très compliquée

En effet, j’ai une base de cheveux très foncée ( voir les racines ). De plus, j’avais eu la merveilleuse idée de me colorer les cheveux en rouge avec une coloration permanente L’Oréal ( que j’aimais beaucoup ). Malheureusement je n’y connaissais rien à l’époque et je me suis rendue compte avec horreur quelques mois après quand mon obsession de cheveux roses me trottait dans la tête que cela avait été une ÉNORME erreur ! Et ce car:

  • La coloration était permanente, donc ne s’enlèverait PAS, sauf à la repousse…
  • Le rouge est le pigment le plus complexe à faire partir
  • Le rouge n’est pas du tout en adéquation avec d’autres couleurs
  • Le rouge avait déjà un peu abimé mes cheveux

Je suis allée voir un coiffeur spécialisé en décolo pleine d’espoir vue qu’il utilisait la méthode OLAPLEX , et bien ce dernier m’a recalé car selon lui mon cheveux ne prendrait JAMAIS la décoloration pour avoir un rendu aussi clair que je souhaitais et je pourrais avoir à la limite qu’un blond doré très foncé. Imaginez bien ma déception, surtout que le rouge on ne le voyait presque plus mais il était encore ancré dans mon cheveux…

Lilyzab cheveux bruns et rouges avant la coloration violette
Mes cheveux avant, avec la coloration ‘ rouge ‘

Les produits que j’ai acheté

Cependant, quand j’ai quelque chose dans la tête ( pour pas dire dans le … XD ) je l’ai pas ailleurs. Alors après quelques semaines suite à la mauvaise nouvelle, j’ai discuté avec ma colloc et j’ai eu une idée de génie ! Une heure plus tard je me retrouvais à Blue Libellule ( grossiste pour les produits capillaires ) pour acheter tout le nécessaire pour décolorer UNE MÈCHE de cheveux et  » voir ce que ça fait  » . D’ailleurs, je tiens à vous prévenir mais faites très très attention aux conseils des vendeuses chez Blue Libellule. La première conseillère m’a recommandé une décolo volume 40 pour mes cheveux. Heureusement la seconde a été plus pro mais si je n’avais pas eu un deuxième avis je me serais cramé les cheveux …

Je suis donc ressortie avec les produits suivants:

  • 2 sachets d’Efassor de L’Oréal pour enlever mes pigments rouges.
  • 1 sachet de poudre décolorante bleue
  • 1 tube d’oxydant 20 volume
  • 1 tube d’oxydant 30 volume
  • un révélateur pour la patine
  • un toner dia light 10.12  » milkshake glacé nacré « 
  • un masque pigmentant violet

J’en ai eu pour 70€ en tout, mais j’étais ravie et pleine d’espoir !

La désillusion

Bien-sûr en tant que grande impatiente j’ai commencé tout de suite dans la soirée. J’ai suivi toutes les étapes qui étaient les suivantes:

  • mettre de l’efassor avec de l’eau bouillante pendant 25 minutes
  • mettre de l’efassor avec de l’oxydant 20 volume pendant 25 minutes
  • faire une première décoloration avec de la poudre bleu et du 30 volume pendant 30 minutes
  • répéter la décoloration si besoin
  • mettre la patine quand la base sera bien claire
  • appliquer le masque pigmentant violetComme vous pouvez vous en douter, je n’ai jamais eu la base claire attendu. Même après 5 décolorations… oui, oui, 5 … ( à ne  JAMAIS faire sur la masse de cheveux, mais là vue que c’était UNE mèche je me disais ‘ au pire je la coupe ).
échec de décoloration
Ma mèche de cheveux après 5 décolorations … toujours rousse
échec de décoloration
Ma mèche après 5 décolorations et l’application du masque pigmentant violet

J’ai retenté le lendemain sur une autre mèche en laissant posé plus longtemps, mais rien n’y faisait. J’étais toujours rousse et c’était très moche. Déprimant. J’ai voulu laisser tomber, heureuse de ne pas avoir fait ça sur toute ma chevelure.

Une aide précieuse

Heureusement je connais une personne adorable qui est aussi coiffeuse professionnelle et coloriste. Je lui ai envoyé la photo de la mèche, désespérée, pour avoir des conseils. Elle m’a dit que cela allait être très compliqué mais elle m’a proposé de me prendre en charge le dimanche suivant chez elle pour essayer de se rapprocher de ce que je voulais. Elle a aussi été chez son propre grossiste pour demander conseil et a pris ces produits en plus des miens :

  • Une crème colorante bordeaux
  • Du color off ( apparemment plus efficace que l’efassor et qui n’abime pas les cheveux surtout )
  • Deux tubes à usage unique de PLEX ( pas olaplex mais un générique qui se vend à l’unité pour ceux qui ont pas les moyens d’hypotequer leur rein pour acheter le kit Olaplex lol )

Le but de cette journée était de me faire MAXIMUM 2 décolorations. Je savais que je n’aurai pas le pastel que je souhaitais. J’ai changé de stratégie et j’ai préféré y aller progressivement pour le bien de mes cheveux. On est donc parti sur du bordeaux car c’est un mélange de pigments roses et pigments violets et ce serait plus simple à faire partir pour la prochaine décoloration quelques mois plus tard.

Le jour J

Je me suis rendue chez Cindy très excitée de voir le résultat et contente car je savais que j’allais passer un bon moment. J’étais pas du tout stressée, prête pour le changement !

Cindy a commencé par m’appliquer le color off sur une mèche test, on est jamais trop prudent. Apparemment ça n’a pas fais grand chose. On a recommencé, puis on s’est lancés sur toute la tête. Le color off est à laisser poser 25 minutes. Je pense que ça a été efficace car pour la suite ça a bien fonctionné, mieux que sur ma mèche test qui était rousse.

On a ensuite procédé à la décoloration avec le produit PLEX dans le mélange, mèches par mèches emballée dans du papier pro. D’abord derrière puis devant. J’ai eu peur car ça m’a bien bien chauffé l’arrière durant le processus, car l’arrière à été posé beaucoup plus longtemps. J’ai un peu paniqué alors on a enlevé tout l’arrière, puis on a laissé devant mais je pense moins longtemps car ça n’a pas pris pareil.

Le produit décolorant me donnait l’impression d’avoir les cheveux blonds platine, mais c’est un effet d’optique. En vérité ils étaient encore pas mal foncés. Par contre derrière ils étaient très clairs vue que la décoloration avait pris super fort !

La décoloration a été posée 45 minutes par zone donc, mais le processus a été relancé au bout de 30 minutes en  » chauffant  » les mèches avec les mains pour que ça fonctionne mieux.

décoloration
Pendant la décoloration

On a ensuite décidé de s’arrêter là car mes cheveux avait bien éclaircis et morflé, on a pas voulu les embêter plus et je suis prête à être patiente. Cindy a ensuite fait une patine en mélangeant un soin capillaire avec la couleur bordeaux puis a rappliqué le produit PLEX pour fermer les écailles.

RÉSULTAT DIRECT APRÈS !

Je dois avouer que le résultat m’a beaucoup surpris ! Ouah quel changement ! Alors je tiens à vous prévenir, sur les photos on dirait que je suis rousse. Cependant c’était rose bonbon / pêche en réalité. J’adorais cette couleur mais elle était SUPER flashy, vraiment flashy aha. Et mes cheveux étaient encore gonflés des produits.

cheveux pêche cheveux pêche

Mais le lendemain j’avais toujours du mal à me faire à cette couleur orangée. J’ai donc sur un coup de tête décidé de mettre mon masque repigmentant violet que j’avais acheté avant et l’étaler sur tous mes cheveux, sans trop savoir ce que je faisais…Et j’ai été ravie du résultat !

Fille cheveux violets style harajuku
résultat avec le masque pigmentant violet

L’évolution de la couleur

Je suis ravie que la couleur évolue très bien au fil des jours. En effet, elle s’éclaircit et devient rose claire par endroit, lilas par d’autres comme vous pouvez le voir sur les précédents articles ( à cause de ma décoloration non uniforme ). Mais j’adore ce résultat arc-en-ciel personnellement. Je fais le masque à peu prêt une fois par semaine en prenant soin d’appliquer bien partout et je le laisse poser 10 minutes environ. Je préfère faire ça qu’une couleur semi permanente car je ne veux pas abimer encore plus mes cheveux. En parlant d’abimé…

Les soins

J’ai acheté de l’huile de coco bio végétale pure que je mélange à de l’huile de ricin bio pure, pour moi c’est le mélange le plus efficace pour nourrir les cheveux en profondeur et les protéger et réparer. Vous pourrez les trouver à très peu cher sur Aromazone.  J’applique ce mélange 3 fois par semaine en fin de journée et je laisse poser la nuit. Je fais bien attention à graisser TOUS les cheveux de façon à ce que ça hydrate en profondeur. Pour le soin je me suis aussi procuré ce masque de chez Revlon à même pas 10€ ! Je ne l’ai pas encore essayé mais je vous dirais si il est efficace sur mon Instagram 😉

Voilà c’est tout pour mon aventure capillaire ! Je renouvellerai bien sûr cette aventure dans quelques mois avec un éclaircissement pour arriver sur du pastel. Mais en tout cas sachez que tout est possible avec beaucoup de patience et de soin ! Je vous embrasse <3

Lilyzab

S’assumer.

S’assumer. C’est, selon moi, l’une des choses les plus importantes. S’aimer même ! Avoir confiance en soi. J’ai toujours pensé que la confiance en soi était la clé de la réussite. Tout nous souris quand on a confiance en nous.

Cela semble pourtant si difficile parfois, et d’autres fois tellement à portée de main. Une fois que l’on s’aime, tel qu’on est, on rayonne ! Et s’assumer, c’est oser. Oser porter ce que l’on souhaite, oser aborder toutes les couleurs qui nous chantent, oser manger trop de gâteaux aussi aha.

Pour moi, le plus difficile à assumer c’est mon poids parfois. Loin de tous les standards de beauté, j’avoue culpabiliser après avoir avalé un muffin de trop. Puis je me dis que la vie est trop courte pour manger des trucs sans saveurs. Alors, ce tee-shirt là, il était fait pour moi !

 » Eat whatever you want, and if anyone tries to lecture you about your weight, eat them too.  » C’est ça, mangeons tous les détracteurs de jolis corps avec formes et aimons nous comme nous sommes !

Et surtout, OSONS ! Osons porter ce que l’on souhaite, osons la couleur. Je veux oser, je veux des cheveux colorés et tape à l’œil pour que tout le monde me regarde. Et, quand ils le feront, ils verront quelqu’un qui rayonne, et qui s’assume !

 

Lilyzab - cheveux roses et tee shirt ghibliLilyzab - cheveux roses et tee shirt ghibli Lilyzab - cheveux roses et tee shirt ghibli Lilyzab - cheveux roses et tee shirt ghibli

Mon tatouage Princesse Mononoké.

Il y’a environ 2 mois, j’ai reçu le meilleur mail de toute ma vie.

Toute cette semaine là, je rabâchais aux personnes autour de moi à quel point je voulais me faire tatouer, et en couleur ! Des tatouages, j’en avais déjà 4. C’est une de mes grandes passions, je me suis faite tatouée mon premier à 16 ans, et depuis je n’ai pas su m’arrêter. La plupart des tatoués seront, je pense, d’accord avec moi: le tatouage, c’est une drogue.
Mais pour moi, c’est aussi un art, un art pur qui permet de raconter des histoires, de peindre son corps, et de capturer le présent pour le retracer dans l’avenir. Le tatouage, c’est comme une madeleine de Proust. Il raconte mes souvenirs, mes pensées, mes objectifs de vie, mes idéaux, mes combats, mes espoirs…

Valentine m’a contacté en août. Valentine, c’est une tatoueuse rennaise. Elle a tout monté de ses propres mains, sa volonté de monter son propre salon seule, avec une volonté de fer ! Ce sont les personnes comme Valentine que j’admire, qui font tout pour aller au bout de leurs désirs, de leurs passions. Alors j’y suis allée, j’ai hésité un peu sur la pièce que je souhaitais puisque j’étais libre, mais finalement je me suis décidée pour une idée qui me tenais à cœur depuis des mois déjà: Moro, mère louve de princesse Mononoké, ornée de pivoines japonaises.

Moro qui sert les crocs, prête à attaquer. Attaquer pour défendre ses convictions, défendre la nature, défendre ceux qu’elle aime. Une maman louve, c’est tellement inspirant. Moro me donne de la force, de la force pour me battre en ce que je crois, pour défendre ceux que j’aime. Puis les pivoines, la fleur qui m’émeut le plus au monde. J’ai découvert l’année dernière qu’il y’avait une pivoine dans ma cour. Je suis descendue les admirer, je suis restée bien une heure à les regarder tellement j’étais contente. La beauté de cette fleur me rend folle, elle est délicate mais a du caractère. Et puis, Moro et les pivoines, c’est le Japon. Miyazaki m’inspire et berce ma vie depuis des années, soulignant les doux souvenirs de mes voyages au Japon en compagnie de mon papa. Les pivoines, c’est les estampes du Japon, la tradition que j’admire dans cette culture que je chérie.

Alors oui, ce sera ce tatouage, qui est parfaitement en adéquation avec mes combats, mes idéaux, mes souvenirs… Et ce tatouage c’est aussi une rencontre. Parce que oui, avec Valentine j’ai beaucoup blablaté, j’ai adoré cette ambiance cocooning dans son salon, sa joie de vivre, la musique qui ambiance tout le monde. Chez Valentine, on se sent bien, on s’éclate et on passe un bon moment. Et surtout, l’émotion que j’ai ressentie en voyant la beauté de la réalisation. Je pense sincèrement que Moro n’aurait pas pu être plus réaliste. J’ai toujours l’impression d’avoir ce dessin animé, le premier Miyazaki que j’ai vu de ma vie et celui qui m’a le plus marqué, sur la peau. L’authentique Moro, sa force et sa détermination qui sont désormais ancrés sur moi pour la vie.

Alors merci Valentine, merci pour tout. Pour ton talent, ta gentillesse, ta proposition, merci de m’avoir permis d’avoir ce magnifique ornement sur ma cuisse, qui me tenait tant à cœur.

Pour celles qui veulent, voici le site web de Valentine : https://www.valentinetattoo.com/

Ainsi que son Facebook: https://www.facebook.com/valentinetattoo/

Je vous embrasse,

Lilyzab.