Visiter Bruxelles en 2 jours – Bonnes adresses.

Aaaaah Bruxelles !

sa Grand-Place, ses gaufres, son spéculoos, ses moules frites, ses BD…

Je vous retrouve aujourd’hui pour mon premier article concernant mon tour d’Europe fait au mois d’avril en compagnie de ma meilleure amie. Pour le premier pays, vous l’aurez deviné, c’est donc la Belgique ! Je vais vous raconter nos 2 jours dans cette super ville, en vous notant mes bonnes ( et moins bonne ) adresses et les choses à faire et à voir lorsqu’on passe par la capitale belge. C’est parti !

Le logement:

Nous avons séjourné dans cet air bnb, près du quartier de la gares de Bruxelles. Le quartier est populaire et n’est pas directement situé dans le centre ville, mais ce dernier est seulement à 15 minutes de marche, ce qui est très accessible. L’avantage de cet air bnb est son prix, vraiment bas. Il a tout ce qu’il faut, est très propre, et a une super vue sur l’atomium. Le propriétaire est aussi adorable.  Je vous recommande donc cet air bnb surtout si vous avez un budget serré.

La grand-place:

Passage obligatoire lors de sa venue à Bruxelles, j’ai été vraiment impressionnée par la beauté de cette place. Elle dégage un charme fou, l’architecture est magnifique et on ne sait plus où regarder. Heureusement, c’est vraiment la place centrale, on y passe donc plusieurs fois par jour et on peut admirer les bâtiments sous différentes lumières. Ce que j’ai préféré, c’est l’atmosphère de la place en fin de journée. On se posait assises par terre et on prenait le temps d’admirer. En partant, n’oubliez pas de  » caresser  » le bras de la statue porte-bonheur de t’Serclaes.

Manger des gaufres à Bruxelles:

Les gaufres, c’est LA spécialité belge. On aime tous ça, mais là c’est un level au dessus. Vous trouverez toutes sortes de gaufres dans les rues, moi celles que je vous conseil, ce sont les gaufres du Mokafé, une brasserie au top située dans les galeries Saint-Hubert. Et franchement, leurs gaufres à la glace speculoos maison, c’est une pure tuerie. Je crois même pouvoir dire que c’est la meilleur gaufre que j’ai mangé EVER. Voilà, vous êtes prévenus 😉

adresse: Galerie du Roi 9, 1000, Belgique – Galeries Royales Saint-Hubert

Le musée de la BD:

Bruxelles, c’est la ville de la BD. Je pense qu’on a tous eu notre enfance bercée par Tintin, Boule et Bill, Spirou … Pour ceux là, et pour tous les autres, le musée de la BD vaux vraiment le détour. L’entrée est de 7€ ( je crois, en tarif réduit du moins ), et vous avez accès à de nombreuses planches, de BD, de décors qui vous replongent en enfance. C’est vraiment super intéressant, en tout cas moi j’ai adoré. De plus, le lieux est magnifique, avec de nombreuses décorations thématiques et une verrière sublime qui laisse passer les rayons du soleil. À faire !

adresse: Rue des Sables 20, 1000 Bruxelles, Belgique

À la chasse aux fresques:

Pour continuer sur l’univers de la BD, je vous invite à parcourir les rues et lever le nez pour découvrir de nombreuses fresques crées par les artistes et rappelant les œuvres belges de la bande dessinée. Entre autre, Boule et Bill, le Marsupilami, Tintin… Il y’en a une bonne dizaine voire plus et c’est vraiment amusant. De plus, ça rajoute vraiment un charme à la ville.

Ballade vers le quartier des Marolles:

Pas mal de fresques sont d’ailleurs présentes dans le quartier des Marolles, il s’agit d’un quartier de Bruxelles assez sympa pour se balader. Il  y’a d’ailleurs près du palais de justice en haut une vue MAGNIFIQUE sur tout Bruxelles. Très sympa pour les photos. Et puis on peut prendre facilement l’ascenseur pour descendre dans les bas du quartier.  En revanche,  si vous passez par le Musée des Instruments de Musique, je vous déconseille fortement le restaurant en rooftop. La vue est superbe, malheureusement le service est horrible, l’attente, la nourriture est chère et insipide, et la serveuse nous a clairement embrouillé. À fuir, vraiment ! Vous aurez d’autres points de vues superbes dans les environs 🙂

Les Halles Saint-Gery:

Nous avons découvert cet endroit par hasard et nous avons complètement été séduites. Il s’agit de halles couvertes où on peut trouver à l’interieur un bar sublimement décoré, de la petite restauration, des expos, des palmiers et des transats… parfait pour chiller ! Surtout si il ne fait pas beau. Je vous conseil vraiment d’y faire un tour, rien que pour la déco de l’endroit qui est super sympa.

adresse: Place Saint-Géry 1, 1000 Bruxelles, Belgique

Manger des moules-frites:

Les moules-frites, c’est une autre spécialité belge ! On a fait un peu le tour des restaurants à Bruxelles, et tout était vraiment cher comparé aux prix en France. On a par la suite eu l’idée de demander conseil au Mokafé, qui nous ont gentiment  redirigés vers  » Chez Léon « . Il s’agit en fait de la maison mère de la chaîne  » Léon de Bruxelles  » située en France. Les moules sont délicieuses, le service adorable, et les prix sont plus abordables. C’est vraiment une bonne adresse pour les moules !

adresse: Rue des Bouchers 18, 1000 Bruxelles, Belgique

Voilà voilà c’est tout pour Bruxelles, on peut facilement faire le tour de la ville en même pas 2 jours, et avoir le temps de flâner.  C’est vraiment une ville chouette. Je vous retrouve dans un prochain article pour passer 3 jours à Amsterdam :). Des bisous.

Lilyzab

Comment avoir des cheveux violets quand on est brune.

Parlons peu, parlons bien, parlons cheveux !

Comme vous avez pu le voir, je me suis coloré les cheveux en violet ( ah bon ? c’est vrai que j’en ai pratiquement pas parlé remarque… :’) ). Je voulais vous en parler un peu plus en détail car j’ai souhaité me décolorer / colorer les cheveux pendant des mois et j’ai bien galéré pour ça. En tout cas, si on vous dit que c’est pas possible pour vos cheveux, n’y croyez pas !

Une base très compliquée

En effet, j’ai une base de cheveux très foncée ( voir les racines ). De plus, j’avais eu la merveilleuse idée de me colorer les cheveux en rouge avec une coloration permanente L’Oréal ( que j’aimais beaucoup ). Malheureusement je n’y connaissais rien à l’époque et je me suis rendue compte avec horreur quelques mois après quand mon obsession de cheveux roses me trottait dans la tête que cela avait été une ÉNORME erreur ! Et ce car:

  • La coloration était permanente, donc ne s’enlèverait PAS, sauf à la repousse…
  • Le rouge est le pigment le plus complexe à faire partir
  • Le rouge n’est pas du tout en adéquation avec d’autres couleurs
  • Le rouge avait déjà un peu abimé mes cheveux

Je suis allée voir un coiffeur spécialisé en décolo pleine d’espoir vue qu’il utilisait la méthode OLAPLEX , et bien ce dernier m’a recalé car selon lui mon cheveux ne prendrait JAMAIS la décoloration pour avoir un rendu aussi clair que je souhaitais et je pourrais avoir à la limite qu’un blond doré très foncé. Imaginez bien ma déception, surtout que le rouge on ne le voyait presque plus mais il était encore ancré dans mon cheveux…

Lilyzab cheveux bruns et rouges avant la coloration violette
Mes cheveux avant, avec la coloration ‘ rouge ‘

Les produits que j’ai acheté

Cependant, quand j’ai quelque chose dans la tête ( pour pas dire dans le … XD ) je l’ai pas ailleurs. Alors après quelques semaines suite à la mauvaise nouvelle, j’ai discuté avec ma colloc et j’ai eu une idée de génie ! Une heure plus tard je me retrouvais à Blue Libellule ( grossiste pour les produits capillaires ) pour acheter tout le nécessaire pour décolorer UNE MÈCHE de cheveux et  » voir ce que ça fait  » . D’ailleurs, je tiens à vous prévenir mais faites très très attention aux conseils des vendeuses chez Blue Libellule. La première conseillère m’a recommandé une décolo volume 40 pour mes cheveux. Heureusement la seconde a été plus pro mais si je n’avais pas eu un deuxième avis je me serais cramé les cheveux …

Je suis donc ressortie avec les produits suivants:

  • 2 sachets d’Efassor de L’Oréal pour enlever mes pigments rouges.
  • 1 sachet de poudre décolorante bleue
  • 1 tube d’oxydant 20 volume
  • 1 tube d’oxydant 30 volume
  • un révélateur pour la patine
  • un toner dia light 10.12  » milkshake glacé nacré « 
  • un masque pigmentant violet

J’en ai eu pour 70€ en tout, mais j’étais ravie et pleine d’espoir !

La désillusion

Bien-sûr en tant que grande impatiente j’ai commencé tout de suite dans la soirée. J’ai suivi toutes les étapes qui étaient les suivantes:

  • mettre de l’efassor avec de l’eau bouillante pendant 25 minutes
  • mettre de l’efassor avec de l’oxydant 20 volume pendant 25 minutes
  • faire une première décoloration avec de la poudre bleu et du 30 volume pendant 30 minutes
  • répéter la décoloration si besoin
  • mettre la patine quand la base sera bien claire
  • appliquer le masque pigmentant violetComme vous pouvez vous en douter, je n’ai jamais eu la base claire attendu. Même après 5 décolorations… oui, oui, 5 … ( à ne  JAMAIS faire sur la masse de cheveux, mais là vue que c’était UNE mèche je me disais ‘ au pire je la coupe ).
échec de décoloration
Ma mèche de cheveux après 5 décolorations … toujours rousse
échec de décoloration
Ma mèche après 5 décolorations et l’application du masque pigmentant violet

J’ai retenté le lendemain sur une autre mèche en laissant posé plus longtemps, mais rien n’y faisait. J’étais toujours rousse et c’était très moche. Déprimant. J’ai voulu laisser tomber, heureuse de ne pas avoir fait ça sur toute ma chevelure.

Une aide précieuse

Heureusement je connais une personne adorable qui est aussi coiffeuse professionnelle et coloriste. Je lui ai envoyé la photo de la mèche, désespérée, pour avoir des conseils. Elle m’a dit que cela allait être très compliqué mais elle m’a proposé de me prendre en charge le dimanche suivant chez elle pour essayer de se rapprocher de ce que je voulais. Elle a aussi été chez son propre grossiste pour demander conseil et a pris ces produits en plus des miens :

  • Une crème colorante bordeaux
  • Du color off ( apparemment plus efficace que l’efassor et qui n’abime pas les cheveux surtout )
  • Deux tubes à usage unique de PLEX ( pas olaplex mais un générique qui se vend à l’unité pour ceux qui ont pas les moyens d’hypotequer leur rein pour acheter le kit Olaplex lol )

Le but de cette journée était de me faire MAXIMUM 2 décolorations. Je savais que je n’aurai pas le pastel que je souhaitais. J’ai changé de stratégie et j’ai préféré y aller progressivement pour le bien de mes cheveux. On est donc parti sur du bordeaux car c’est un mélange de pigments roses et pigments violets et ce serait plus simple à faire partir pour la prochaine décoloration quelques mois plus tard.

Le jour J

Je me suis rendue chez Cindy très excitée de voir le résultat et contente car je savais que j’allais passer un bon moment. J’étais pas du tout stressée, prête pour le changement !

Cindy a commencé par m’appliquer le color off sur une mèche test, on est jamais trop prudent. Apparemment ça n’a pas fais grand chose. On a recommencé, puis on s’est lancés sur toute la tête. Le color off est à laisser poser 25 minutes. Je pense que ça a été efficace car pour la suite ça a bien fonctionné, mieux que sur ma mèche test qui était rousse.

On a ensuite procédé à la décoloration avec le produit PLEX dans le mélange, mèches par mèches emballée dans du papier pro. D’abord derrière puis devant. J’ai eu peur car ça m’a bien bien chauffé l’arrière durant le processus, car l’arrière à été posé beaucoup plus longtemps. J’ai un peu paniqué alors on a enlevé tout l’arrière, puis on a laissé devant mais je pense moins longtemps car ça n’a pas pris pareil.

Le produit décolorant me donnait l’impression d’avoir les cheveux blonds platine, mais c’est un effet d’optique. En vérité ils étaient encore pas mal foncés. Par contre derrière ils étaient très clairs vue que la décoloration avait pris super fort !

La décoloration a été posée 45 minutes par zone donc, mais le processus a été relancé au bout de 30 minutes en  » chauffant  » les mèches avec les mains pour que ça fonctionne mieux.

décoloration
Pendant la décoloration

On a ensuite décidé de s’arrêter là car mes cheveux avait bien éclaircis et morflé, on a pas voulu les embêter plus et je suis prête à être patiente. Cindy a ensuite fait une patine en mélangeant un soin capillaire avec la couleur bordeaux puis a rappliqué le produit PLEX pour fermer les écailles.

RÉSULTAT DIRECT APRÈS !

Je dois avouer que le résultat m’a beaucoup surpris ! Ouah quel changement ! Alors je tiens à vous prévenir, sur les photos on dirait que je suis rousse. Cependant c’était rose bonbon / pêche en réalité. J’adorais cette couleur mais elle était SUPER flashy, vraiment flashy aha. Et mes cheveux étaient encore gonflés des produits.

cheveux pêche cheveux pêche

Mais le lendemain j’avais toujours du mal à me faire à cette couleur orangée. J’ai donc sur un coup de tête décidé de mettre mon masque repigmentant violet que j’avais acheté avant et l’étaler sur tous mes cheveux, sans trop savoir ce que je faisais…Et j’ai été ravie du résultat !

Fille cheveux violets style harajuku
résultat avec le masque pigmentant violet

L’évolution de la couleur

Je suis ravie que la couleur évolue très bien au fil des jours. En effet, elle s’éclaircit et devient rose claire par endroit, lilas par d’autres comme vous pouvez le voir sur les précédents articles ( à cause de ma décoloration non uniforme ). Mais j’adore ce résultat arc-en-ciel personnellement. Je fais le masque à peu prêt une fois par semaine en prenant soin d’appliquer bien partout et je le laisse poser 10 minutes environ. Je préfère faire ça qu’une couleur semi permanente car je ne veux pas abimer encore plus mes cheveux. En parlant d’abimé…

Les soins

J’ai acheté de l’huile de coco bio végétale pure que je mélange à de l’huile de ricin bio pure, pour moi c’est le mélange le plus efficace pour nourrir les cheveux en profondeur et les protéger et réparer. Vous pourrez les trouver à très peu cher sur Aromazone.  J’applique ce mélange 3 fois par semaine en fin de journée et je laisse poser la nuit. Je fais bien attention à graisser TOUS les cheveux de façon à ce que ça hydrate en profondeur. Pour le soin je me suis aussi procuré ce masque de chez Revlon à même pas 10€ ! Je ne l’ai pas encore essayé mais je vous dirais si il est efficace sur mon Instagram 😉

Voilà c’est tout pour mon aventure capillaire ! Je renouvellerai bien sûr cette aventure dans quelques mois avec un éclaircissement pour arriver sur du pastel. Mais en tout cas sachez que tout est possible avec beaucoup de patience et de soin ! Je vous embrasse <3

Lilyzab

Ce que l’on veux pour être heureux.

 » On te dira d’être premier, jamais d’être heureux.
Premier, c’est pour ceux qu’ont besoin d’une note, qu’ont pas confiance en eux.
T’es au moment de ta vie où tu peux devenir ce que tu veux.
Le même moment où c’est le plus dur de savoir ce que tu veux. « 

Comme le dit si bien Orelsan dans  » Notes pour trop tard « , les ambitions sont à ma porte et pourtant paraissent si lointaines. Je veux devenir tellement de choses, accomplir tellement de rêves. Ils se bousculent dans ma tête, au fil des jours et au cours des nuits.

La vie me semble un grand jeu, et je compte bien aller au bout. Mais au fond, concrètement, savoir ce que je veux vraiment c’est une autre affaire.

Quand on est jeune, on est facilement envié, on a la vie devant nous. Mais quoi faire de cette vie, comment vivre tout en évitant de faire des choix que nous regretterons plus tard. Comment bâtir le futur tout en oubliant pas d’être heureux dans le présent. Comment être toujours en phase avec soi-même ?

Personnellement la vie, je la vie au jour le jour. Mais j’avoue que quand je me met à imaginer l’avenir, j’ai une boule au ventre. Je ne sais pas quels chemins je vais emprunter, je ne veux pas vivre une vie monotone faite de routine puisqu’il faut de l’argent pour vivre. Je veux vivre mes rêves, voir le monde.

Cependant, je pense qu’il est impossible de tout planifier et que, même si je le faisais, rien ne se passerai comme je l’aurai prévu. Alors je laisse ma bonne étoile et mon destin agir pour moi. Je reste ouverte et heureuse de ce que la vie m’offre. Je suis tous les soirs pleine de gratitude pour les beautés que je vois et les aventures que je vis, en espérant que cette gratitude continue à me mener vers les plus belles choses de la vie.

En vous souhaitant de trouver votre voie.

Lilyzab.

Bomber: from Japan

Dress: H&M

Boots: H&M

fille aux cheveux roses, graffitis et paroles d'Orelsan

fille aux cheveux roses, graffitis et paroles d'Orelsan