Mon planning pour le Japon !

Hello les chats ! J-2 pour moi avant mon départ pour le Japon. J’essaie tant bien que mal de mettre le stress de l’avion de coté pour me projeter dans ce pays aux 1000 folies et contrastes. Pour ce faire, j’ai fait mon petit planning des 17 jours que je vais passer là bas à travers le pays. J’ai décidé de vous partager tout ça en détails en attendant le grand départ, c’est parti!

PS: Les photos datent de mon dernier voyage, en 2014.

Du 21 au 25 Mai : Tokyo !

La ville qui ne dort jamais, un vrai rêve éveillé ! Du bruit, des lumières et des gens partout, partout ! Mais au milieu des bâtiments, des parcs paisibles et des temples qui vous transportent dans une autre époque. Alors, qui y a t-il au programme?

La Tokyo Sky Tower : Une vue depuis le ciel.

Je me suis déjà rendue à ses pieds mais je n’avais pas été dedans. C’est une tour super impressionnante, 2x la taille de la tour Eiffel ! La vue dedans doit être époustouflante, et j’avoue avoir un attrait pour les vues de haut depuis plusieurs mois. Durant la nuit ça doit être encore plus fou, avec toutes les lumières de la ville !

Sengaku-ji: Le temple des 47 Ronins

Mon papa étant un amoureux d’arts martiaux, pas le choix ! On avait pas visité ce temple auparavant donc ça sera une première. Les ronins sont des samouraïs sans maîtres. Je suppose que ce lieu est chargé d’histoire alors j’ai hâte de le découvrir !

Tokyo Disney Sea:

C’est un Disney unique au monde, et il est à Tokyo ! Le principe? Une représentation de 5 ports du monde. On peut être tout aussi bien transportés à Venise qu’en Arabie ! En plus il y’a une magnifique architecture en coquillages qui me rappellent la petite sirène. Je ne suis pas encore sûre de m’y rendre vue le prix mais j’adorerais.

Autres:

D’autres visites sont au programme, je vais bien sûr retourner à Shibuya, aux Golden Gates, dans des cafés kawaii, des magasins de jouets, à Asakusa… Je vous montrerai tout ça 😉

Le 24 Mai : Visite au Zao Fox Village !

Je suis passionnée des renards depuis des années. J’en ai même 2 de tatoués. J’ai toujours rêvé d’en voir en vrai, mais je n’ai jamais eu cette chance. Au nord du Japon, vers Sendai, il existe un endroit où il y’a plusieurs centaines de renards de toutes les races. Je suppose qu’en plus, vue la saison, je verrais des renardeaux. C’est un des endroits que j’ai le plus hâte de découvrir, même si j’ai un peu peur de ce que je vais voir. J’espère que les animaux sont heureux et bien traités.

Du 25 au 27 Mai: Hakone !

Nous n’avions pas pu voir la splendeur du Mont Fuji lors de mon dernier séjour. Cette fois on a pris nos précautions, et nous allons passer quelques jours dans un ryokan à Hakone. Il y’a des endroits chouettes à visiter à Hakone, tels que le lac Ashi. C’est un lac ou on peut apercevoir le beau Fuji San, on peut y faire un tour de bateau pirate. Il y’a aussi un superbe spot avec un tori qui borde le lac. Là c’est sur, je ferais des photos ! Ensuite on peut emprunter un funiculaire pour avoir une meilleure vue sur le Fuji. Enfin, il y’a une zone volcanique nommée Owakudani avec beaucoup de sources chaudes et des oeufs volcaniques. Je n’en mangerai pas ( beurk ) mais il paraît que un oeuf vous fait gagner 7 ans de vie ! ( Si tu meurs pas avec le goût dégueu du souffres avant x) ). J’ai vraiment hâte de découvrir le ryokan tradi pour vivre comme de vrais japonais aux pieds du magnifique mont.

Le 29 Mai → Ashikaga flower park !

Ce parc, situé uà 1h30  Tokyo, est connu pour ses glycines qui sont magnifiques en fleur. J’ai découvert cet endroit grâce à un article sur Gajinjapan et je suis tombée amoureuse. J’espère que les fleurs seront encore là, en grande passionnée de la floraison ça sera le lieu parfait.

Du 30 Mai au 5 Juin → Kyoto !

Je vais loger pas loin de la rue ou je logeais la dernière fois, alors ça sera pas trop compliqué pour se repérer. Pour Kyoto, je pense faire des choses que j’ai déjà faites, telles que le fabuleux quartier de Gion où on trouve les geishas si on a de la chance, la montagne aux macquaques, le Fushimi Inari temple

Le 31 Mai -> Osaka !

Je ne suis jamais allée à Osaka mais j’ai vraiment trop hâte de voir le château d’Osaka. Il a l’air vraiment sublime, l’architecture Japonaise fait des merveilles, et je n’ai jamais vu de château japonais. C’est l’occasion.

Le 2 Mai -> Nara !

La ville aux daims ! Il paraît que le dieu daim était descendu sur cette ville, depuis, ils sont sacrés ! Cette ville est magique, ça fait tellement plaisir de voir des biches et cerfs en liberté, en harmonie avec la civilisation. Il y’a beaucoup de bois paisibles et mystiques qui vous plongent directement dans un Ghibli. Il y’a aussi un magnifique temple avec la plus grosses statue de Boudha en bois au monde. Fou !

Le 3 Mai-> Miyajima Island !

La photo la plus prise au Japon c’est ici, le fameux tori dans la mer! Pour y aller il faut prendre un bateau à partir de Horishima, le point de vue à l’air magnifique. Les toris séparent le monde réel du monde divin, je pense que c’est ce qu’on doit ressentir quand on y est.

Le 5 -> Retour à Narita !

C’est déjà fini ! Le retour à l’aéroport, repos à l’hôtel avant d’embarquer le lendemain pour la France ( Encore de l’avion … bouh ! )

Je vous embrasse et je vous retrouve vite sur le blog ou sur mon Instagram pour vivre ça au jour le jour !

Lilyzab

En route vers le vintage !

Hello les chats ! La machine à remonter le temps, vous y croyez? Personnellement je me suis livrée avec beaucoup de plaisir à cet activité cet après-midi, en dénichant une tenue vintage après avoir farfouillé le dressing de ma maman.

Bon, entre nous, cette tenue je m’imagine mal la porter en ville, dans la vie de tous les jours ! Déjà que les pantalons, j’aime pas trop ça, mais en plus si large et à carreaux? Mais ça m’a permis de me mettre un peu dans la peau d’une dame de l’époque, j’adore m’imaginer comment elles s’habillaient, comment elles vivaient etc.

En plus, ça m’a permis de redécouvrir le bandeau, même que lui, je compte le garder !

Old fashion? Que nenni ! L’imprimé vichy n’est t-il pas la tendance du printemps ? Eh toc ! Le seul soucis, c’est que cette tenue est bien trop chaude pour le temps qu’il fait. Mais bon, on fait des sacrifices quand on est blogueuse, n’est-ce pas ? 😉

Je vous embrasse!

Lilyzab

Vichy shirt: Zara

Pants: Mango

 

vintage2

Mes séries du moment .

Comme beaucoup d’entre vous je pense, je suis une grande consommatrice de séries. Même si à chaque fois au début, je suis persuadée que je ne vais pas accrocher. Au final, les 3/4 du temps je me fais prendre au jeu et je ne peux plus m’en passer. Aaaah les drogues modernes … !

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler des séries que j’ai vu récemment, je les aies classées par ordre de préférence ( de celle que j’ai préférée à celle que j’ai un peu moins aimé ). C’est une critique purement personnelle, même si j’essaie à chaque fois d’être la plus objective possible.

PS: Cet article ne contient pas de spoilers 🙂

PS2 : Cliquez sur l’image du diaporama de chaque série pour voir sa fiche vodkaster !

N’hésitez pas à me dire votre point de vue, etc… J’adore débattre sur ce sujet !

Je vous embrasse,

Lilyzab.

séries 1   1.Peaky Blinders

Le pitch:  En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels combattent pour se faire une place dans le paysage industriel de l’après-Guerre. Le Parlement s’attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les membres les plus redoutables. Surnommés les “Peaky Blinders” par rapport à leur utilisation de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes, ils tirent principalement leur argent de paris et de vol. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l’arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. Ne doit-il pas se méfier tout autant la ravissante Grace Burgess ? Fraîchement installée dans le voisinage, celle-ci semble cacher un mystérieux passé et un dangereux secret.

Mon avis: C’est mon coup de cœur du moment, sans conteste. L’intrigue est très réussie. Le schéma est assez basique, l’ascension du gangster, et je m’attend surement à son déclin. Mais le suspens est parfait, le scénario génialement ficelé. L’acteur principal dégage un charisme fou, sa personnalité est complexe. Il a un gros égo selon moi, mais ne s’égare pas assez pour tout ruiner. Toujours un coup d’avance et une gueule à tomber. Mention spéciale pour la photographie qui est dingue ! Cette série est magnifiquement léchée et on est de suite transportée. La bande son est un bonheur pour les oreilles. Perso j’écoute ” Red right hand ” en boucle depuis des semaines. J’ai hâte de voir la suite ( qui plus est aura lieu à Liverpool, la ville où j’ai vécu en Angleterre ! ). Ah oui, et les accents sont trop sexy LOVE!

♥♥♥

séries 2  2.Stranger Things

Le pitch: Un soir de l’année 1983 à Hawkins, dans l’Indiana, le jeune Will Byers, 12 ans, disparaît brusquement et sans laisser de traces. Plusieurs personnages vont alors tenter de le retrouver : sa mère Joyce ; ses amis emmenés par Mike Wheeler et aidés par l’intrigante Onze ; et le chef de la police Jim Hopper. Parallèlement, la ville est le théâtre de phénomènes surnaturels liés au Laboratoire national d’Hawkins, géré par le département de l’Énergie (DoE) et dont les expériences dans le cadre du projet MKULTRA ne semblent pas étrangères à la disparition de Will.

Mon avis: J’ai vraiment adoré cette série. Située entre Twin Peaks, les Goonies, Alien… elle a le bon goût des 80’s. Vintage à souhait et bourrée de références. Les acteurs sont talentueux, vrais, touchants! J’ai eu peur, je me suis attachée aux personnages, j’ai été émue. Bref une réussite ! La photographie est aussi très belle, un retour en arrière très réussi ! Le schéma de l’enfant qui disparaît, de la maman éplorée qui sait que quelque chose ne tourne pas rond et qui est perçue comme un peu folle aux yeux de tous, du flic douteux au début qui au final se rend compte de la vérité … est lui aussi très utilisé. Mais ce n’est pas dérangeant, puisque le scénario et les acteurs ont réussis à renouveler le genre et à lui donner une autre tournure, qui fait que Stranger Things est tout de même une série à part.

♥♥♥

séries 3  3.Black Mirror

Le pitch: Au cours des dix dernières années, les nouvelles technologies ont transformé de nombreux aspects de notre vie, avant même d’avoir pu dire stop ou de les remettre en question. Dans chaque foyer, un écran plasma, un ordinateur, un smartphone…un écran noir de notre existence au 21e siècle. Black Mirror s’apparente à une nouvelle version britannique de The Twilight Zone, avec des histoires indépendantes qui exploitent notre malaise collectif au sujet du notre monde moderne.

Mon avis: Le thème est vraiment bien exploité. La plupart du temps, je me suis beaucoup questionnée à la fin et malheureusement, force est de constater, la plupart des scénarios sont vraiment plausibles. Je pense que c’est la force principale de la série, d’intégrer un futur chaotique mais pas trop éloigné de notre quotidien. J’ai par contre été un peu sur la réserve quant à la tournure des événements. Bien qu’à mon avis la série soit là pour nous faire réagir et nous ouvrir les yeux, l’issue catastrophique et très noire à chaque épisode m’a un peu dérangé. Je pense qu’il faut mettre de l’eau dans son vin et, mon coté utopique ( sûrement ) aime penser que le futur ne sera pas si sombre ! J’ai compté uniquement un épisode positif en 3 saisons, contre une tonne de destins atroces qui font froid dans le dos pour les autres personnages ( oui, il y’en a qui le méritent en effet ! ). Mais même lorsqu’il s’agissait de juger des criminels, à mon sens, la sentence était elle aussi des plus cruelle. La notion d’éternité a été beaucoup évoquée et elle m’a fait froid dans le dos, traitée de cette manière. J’ai beaucoup apprécié en tout cas, le scénariste ne manque pas d’idées pour appréhender le futur et ses potentiels débouchés et j’ai hâte de voir ce qu’il nous réserve pour les saisons à venir !

♥♥♥

  4. American Horror Story

Le pitch:  A chaque saison, son histoire. American Horror Story nous embarque dans des récits à la fois poignants et cauchemardesques, mêlant la peur, le gore et le politiquement correct. De quoi vous confronter à vos plus grandes frayeurs !

Mon avis: Je n’ai pas grand chose à dire sur cette série, mise à part qu’elle a eu plus d’effet sur moi que bien des films d’horreur. Chaque ambiance est superbement exploité selon le thème de la saison, bien que certaines saison soient mieux que d’autres à mon sens. Aussi, la dureté de la série dépend des saisons, la saison 3 m’a semblé une promenade de santé face à la dernière par exemple, que j’ai trouvé hyper trash. La série est vraiment intéressante afin de découvrir les acteurs dans des rôles et ambiances différentes. Evan Peters, Jessica Lange et Sarah Paulson font de la série un petit bijoux, surtout dans la saison 2, celle que j’ai préféré. Je vous la conseil fortement, si vous n’avez pas trop l’âme sensible !

♥♥♥

  5.West World

Le pitch: Westworld, un parc d’attractions dernier cri, les visiteurs paient des fortunes pour revivre le frisson de la conquête de l’Ouest. Dolores, Teddy et bien d’autres sont des androïdes à apparence humaine créés pour donner l’illusion et offrir du dépaysement aux clients. Pour ces derniers, Westworld est l’occasion de laisser libre-cours à leurs fantasmes. Cet univers bien huilé est mis en péril lorsqu’à la suite d’une mise à jour, quelques robots comment à adopter des comportements imprévisibles, voire erratiques. En coulisses, l’équipe, qui tire les ficelles de ce monde alternatif, s’inquiète de ces incidents de plus en plus nombreux. Les enjeux du programme Westworld étant énormes, la Direction ne peut se permettre une mauvaise publicité qui ferait fuir ses clients. Que se passe-t-il réellement avec les androïdes ré-encodés ?

Mon avis: J’ai eu du mal à me mettre dans cette série que j’ai trouvé compliqué dans le scénario. Cependant j’ai adoré les transitions d’univers, tantôt dans le far-west, tantôt dans le futur. On comprend petit à petit même si je m’en suis posée des questions ! Il me reste encore quelques interrogations et c’est pour quoi je ne suis pas totalement satisfaite et j’espère qu’elles seront traitées dans la saison 2 ( si saison 2 il y’a ? ). J’ai cependant apprécié la façon dont sont traités les sentiments, l’esprit des robots, j’ai aimé essayer de déceler si leurs actions provenaient de leurs propres initiatives ou d’un code décidé au préalable. WestWorld est un peu un casse-tête, mais un bon casse tête !

♥♥♥

  6. 13 Reasons Why

Le pitch: Un garçon nommé Clay reçoit une boîte à chaussures remplies de cassettes de sa défunte “petite-amie” Hannah, récemment suicidée. Sur les cassettes qui doivent être passées de mains en mains, Hannah explique que chacun a joué un rôle dans sa mort, et donne les 13 raisons expliquant son passage à l’acte.

Mon avis: C’est la série qui m’a le plus déçue malheureusement. En beaucoup de points. J’étais tout début intriguée par le scénario et pensait qu’il y aurait beaucoup de suspens. Au final pas vraiment, je m’attendais à tout du début à la fin. Je sais que le but premier de cette série est de sensibiliser au suicide et à la façon dont nos actes peuvent impacter la vie des autres. Et cette intention est tout à fait louable. Cependant, à mon sens, culpabiliser un entourage dans un cas de suicide n’est pas une idée judicieuse. Qui plus est, j’ai trouvé que Hannah est dépeinte en victime ( bien entendu, elle l’est ) mais que parfois certaines cassettes n’étaient pas justifiées. Elle a eu, selon moi, pas mal de portes de sorties. C’est difficile d’en parler sans spoiler quoi que ce soit mais je l’ai trouvé hypocrite parfois de culpabiliser des gens qui selon moi n’avaient pas fait grande faute, alors que elle a été elle même coupable de certaines choses. De plus, certains personnages sont perçus comme détestables alors que je trouve leur vie encore plus difficile que celle d’Hannah et qu’ils ont simplement fait une erreur. Hors, des erreurs on en fait tous ! Je pense que je pourrai débattre longtemps sur cette série, n’hésitez pas à commenter ou à m’envoyer un message si vous voulez qu’on en parle. Je sais que ma vision de la série ne plaît pas à tout le monde

Bien entendu j’ai VRAIMENT hâte du retour de Games of Thrones, qui en temps normal aurait déjà repris. Vivement le mois de Juillet ! Si vous avez des séries à me proposer je suis preneuse. Gros bisous !

Un look street à Paris !

Hello les chats!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous poster les photos de mon week-end parisien et mon look street style d’il y’a quelques semaines. J’ai pu passer quelques jours dans la capitale en compagnie de mon amie Laura pour l’aider à emménager ( et aussi pour passer du bon temps :p, ainsi que pour fêter son anniversaire avec d’autres de nos amis ) ! Durant ce week-end, nous avons profité de faire les touristes à fond fond fond, pour des photos bien clichées! Et ce week-end a été plein de surprises.

J’ai pu ENFIN goûter les crêpes japonaises à Princess Crêpes, dans le Marais. J’étais passée devant plusieurs fois, et cette fois c’était la bonne! Au menu? La crêpe la plus kawaii, garnie, et délicieuse possible ! Ce sont de vrais japonais qui gèrent la boutique et confectionnent leur crêpes de manière militaire ! Mais toujours avec le sourire et la bonne humeur, c’est tellement agréable. Le prix l’a été aussi, comptez entre 4 et 6€ pour une méga maxi crêpe trop bonne avec des ingrédients délicieux ( chocolat, glace, gâteaux, fruits… ). Le détail kawaii qui tue tout? Les petites oreilles de la glace qui forment un nounours.

Deuxième bonne surprise, le Dimanche je suis tombée par hasard sur un article qui parlait d’une application: Spotr. Cette appli permet de trouver des lieux insolites pour prendre des photos à Paris. Elle est classée par catégories ( urbex, street art, neon … ). Malheureusement, passant ma dernière journée là-bas je n’ai pu en découvrir qu’un seul, mais je n’ai pas été déçue. Ce lieu, c’est les Olympiades dans le 13 ème. J’imagine que vous connaissez si vous êtes parisiennes, mais perso pour moi c’était une découverte géniale ! On a pu faire plein de photos pour shooter un look et j’étais ravie du décor qui me faisait penser à un jeu vidéo, ou une jeune urbaine. Je vous conseil vraiment cette appli géniale, perso si j’étais parisienne je pense que j’aurai déjà visité tous les lieux répertoriés aha !

Enfin bref, je vous laisse avec les photos de ce week-end. Sur la photo du haut vous pourrez trouver les détails de mon look pendant le shoot.

Je vous embrasse fort.

Lilyzab.

Comment vaincre ses angoisses et son hypocondrie?

Je rentre aujourd’hui dans un sujet beaucoup plus personnel que mes habituels ” ootd “. Mais mon blog est aussi là pour parler, et aujourd’hui j’en ai envie. Je veux vous parler de ce qui forme mon quotidien depuis plusieurs années maintenant, l’angoisse.

Quand j’étais petite, la notion de stress ne m’était pas du tout familière, un truc de grands probablement. Cette époque me manque !

La première crise.

Ma première crise d’angoisse est survenue autour de mes 18 ans, comme ça, par hasard. J’étais dans un bus, et j’ai cru étouffer. Je prenais ce bus tous les jours pourtant. J’ai réussi à tenir jusqu’à mon arrêt même si je mourrai d’envie de casser la fenêtre pour sauter dehors. Je suis rentrée chez moi et ça allait mieux. Jusqu’au soir, au moment du dîner. Les symptômes sont apparus d’un coup, vertiges, boule au ventre, fourmillements, l’impression d’être paralysée, j’avais mes mains sur la tête et je ne bougeais pas. Si je bougeai, j’allais mourir, j’en étais sûre. Ce soir là, j’étais sûre que je n’allai pas le passer. C’était la première d’une longue série, alternant entre les périodes de crise et les périodes où tout va bien. Bien souvent sans pouvoir expliquer pourquoi, elles surviennent d’un coup et cette idée même est en soit une des plus angoissantes. J’ai peur d’avoir peur, j’angoisse d’angoisser. Depuis, j’apprends petit à petit à comment dompter une crise, comment aller mieux.

L’angoisse au quotidien.

Je suis une personne stressée en général, j’appréhende beaucoup mes rencontres avec les gens, je me prive de cette façon de pas mal d’opportunités et je me ferme des portes. Je fais cependant tout ce que je peux pour me dépasser, et y aller quand même. Je me suis créer au fur et à mesure une ” autre moi”, une moi plus à l’aise socialement, qui n’hésite pas à parler etc… Comme un rôle. Finalement, ce rôle s’est fondu en moi et j’ai de moins en moins de mal avec les autres !

J’ai peur de tout, quand je m’écoute. Je pars en voyage bientôt et je n’arrête pas de penser à l’avion, j’ai peur de me crasher, peur d’être malade, peur de le rater, peur de faire une crise dedans.. Invivable ! Quoiqu’il arrive je me suis promis que ces angoisses ne m’empêcheraient jamais de vivre ma passion pour le voyage, alors tant pis et on verra bien ! Cet avion, samedi prochain, j’y monterai.

L’hypocondrie.

L’hypocondrie est une autre forme d’angoisse que j’ai développé, je pense il y’a 3-4 ans. J’ignore comment, j’ignore un peu pourquoi aussi, mais elle est présente. Il paraît que c’est une forme de maladie, je n’ose pas me le dire face aux tonnes de maladies que j’ai pensé développer. Un seul symptôme suffit à me gâcher mes journées, mes nuits. La crise d’hypocondrie se déroule toujours de la même manière:

  • J’ai un symptôme ( mal de tête, paresthésie, petite boule dans le cou…. )
  • Je vais ” juste comme ça ” voir sur Internet.
  • Je fais mon propre diagnostique. C’est OBLIGATOIREMENT la maladie la plus grave que j’ai attrapé, ce n’est pas possible autrement.
  • Mon cœur s’emballe, je tremble, le symptôme en question s’accentue de plus en plus, je n’arrête pas de toucher pour vérifier qu’il n’a pas disparu. Non, c’est encore là. Merde je vais mourir.
  • Je m’imagine à mes pires heures de maladies, j’imagine comment je vais faire pour vivre avec, si je vais souffrir…
  • Je vie avec une boule au ventre, je tremble, je ne fais que penser à ça, je pleure… Je ne suis pas tranquille tant que je ne suis pas allée faire des examens.

Désormais, j’essaie de me faire un forcing sur moi-même. Très récemment, j’étais persuadée d’avoir la Sclérose en plaque. Bien-sûr j’en étais persuadée qu’à cause d’un seul symptôme, mon corps était engourdi. Cependant, j’étais tellement sûre que c’était LE diagnostique que j’ai commencé à développer d’autres symptômes ( flou de la vision ). Le souci, c’est que je ne sais jamais si ces symptômes sont réels ou le simple fruit de mon imagination, la simple création de mon esprit. J’ai décidé que je n’irai plus consulter, car c’est un cercle vicieux. Je veux me guérir de mes angoisses moi-même! À l’heure où j’écris, je ne pense plus avoir cette maladie et je n’ai même pas été faire d’examens, je suis vraiment fière de moi.

Le soucis avec l’hypocondrie, c’est que je ne sais jamais si je fais une crise ou si je suis vraiment malade. Prendre du recul c’est vraiment difficile.

L’attitude à adopter face aux angoisses.

J’ai beaucoup réfléchi à comment lutter face à ces peurs qui me ruinent mon quotidien. Passer son temps à avoir peur de la mort et de la souffrance, c’est gâcher des journées à profiter de la vie. Aussi, je suis persuadée que la clé pour guérir de ces appréhensions est de ne pas se projeter. Il faut vivre au jour le jour, profiter des moments où on est bien. J’ai lu quelque part que seulement 8% de nos peurs sont fondées. Et souvent je me rend bien compte, une fois ‘ l’épreuve ‘ passée, d’avoir fait tout un film pour rien. Quand je rencontre des gens, je suis heureuse. Quand je me rend compte que je suis en bonne santé, je me sens stupide d’avoir gâché des semaines à me mettre si mal. Quand j’arrive dans un pays étranger, j’oublie instantanément les semaines que j’ai passé à me dire que jamais je n’arriverai à destination. La projection est inutile, et jamais rien n’arrive comme quand on l’a imaginé. Ce travail est un travail de fond, et il est difficile à appliquer quand on est en crise.

Aussi, lors d’une crise, j’applique quelques ” exercices ” quand je me sens mal. Je sens désormais quand les crises vont venir, quand le ” trou ” dans  ventre et le mal-être sont présents.

Tout d’abord je respire, je sais que c’est le conseil qui revient toujours, et j’avais tendance à me dire que ça ne marchais pas. Mais si, il faut bien respirer, longuement, inspirer par la bouche et expirer par le nez. Cela ralentit le rythme cardiaque, et oxygène l’organisme.

Je fais tout pour me changer les esprits. Les films ne fonctionnent pas sur moi, il m’est impossible de me plonger dans un film pour m’occuper l’esprit, non il est toujours concentré sur mes peurs ou ma crise. En revanche, prendre l’air m’aide beaucoup. Faire une petite promenade m’aide à y voir plus clair et à mieux m’oxygéner.

Le plus important pour moi en période d’angoisse profonde est de ne pas rester seule. Parler à quelqu’un m’aide à décompresser. Je me rend compte que j’ai un état d’esprit complètement différent quand je suis en présence de quelqu’un. En société, je suis moins en proie aux angoisses. N’hésitez pas à téléphoner à vos proches quand vous sentez que ça ne va pas, ou même mieux, de les voir ! Récemment j’étais vraiment mal, j’avais une énorme boule au ventre. Mais je suis quand même allé au cinéma et au fur et à mesure, le fait de faire une activité agréable et normale m’a fait passé ma crise avant qu’elle ne s’accentue.

En tant que personne angoissée et un peu ” maso “, des scénarios catastrophes me viennent souvent dans la tête. Du genre ” et si le métro explose ? lol “. Dès que ce genre de pensée arrive, il est important de les rejeter tout de suite et ne pas se laisser aller dans le propre cercle vicieux de sa pensée. Vous êtes maître de votre esprit, donc dîtes lui qu’il est stupide d’imaginer des choses comme ça et pensez plutôt directement aux choses agréables qui vous tiennent à cœur ( vos projets, votre amoureux, vos voyages… )

Voilà pour cet article. J’ai essayé de faire le plus court possible, même si c’était difficile car cela fait parti de moi. J’ai parcouru beaucoup depuis les premières angoisses, et j’essaie de m’améliorer au quotidien pour ne pas me renfermer sur moi-même. Il me paraissait important d’en parler ici et cela m’a fait du bien de prendre un peu de recul sur ça.

Est-ce que vous aussi vous connaissez ce genre d’angoisses? Comment faites vous pour vous en sortir?

Je vous embrasse fort et vous souhaite un super week-end !

Lilyzab